bébé avec des croûtes de lait sur la tête

Les croûtes de lait : symptômes, causes et traitement

Comment faire face à la dermatite séborrhéique du nourrisson ?

  • 8 min

Les croûtes de lait ou dermatite séborrhéique du nourrisson est une maladie de peau courante chez les bébés. Elle est due à un excès de sécrétions grasses (sébum) du cuir chevelu. Les lésions sont sous forme de plaques qui commencent au niveau des cheveux et qui peuvent atteindre les sourcils, les plis du corps et même les fesses. Elles ne sont pas très jolies, mais sans gravité et elles se soignent de manières naturelles dans la majorité des cas.

Quels sont les différents symptômes des croûtes de lait ?

Les croûtes de lait se caractérisent par l’apparition de croûtes et de plaques principalement au niveau du cuir chevelu. Elles peuvent se propager à d’autres parties du corps. Elles peuvent être impressionnantes, mais bonne nouvelle, elles sont indolores et ne démangent pas. Elles font parties des maladies de peau communes qui touchent les bébés, comme l’acné du nourrisson.

Quelle est la gravité des croûtes de lait ?

Si votre bébé présente des croûtes surtout sur le crâne, alors vous avez peut-être affaire à des croûtes de lait. Ce sont essentiellement des plaques épaisses et croûteuses, blanches ou jaunes. Elles peuvent également être un peu rouges. Elles n’entrainent ni démangeaison, ni inconfort. Dans certains cas, notamment si votre bébé a beaucoup de cheveux, vous pouvez même mettre un peu de temps à les découvrir.

Quelles sont les zones affectées par les croûtes de lait ?

Le point d’origine des croûtes de lait est le cuir chevelu, mais elles ne se limitent pas à cette zone. Elles commencent généralement vers le haut du crâne (la fontanelle) de votre tout-petit et peuvent s’étendre vers l’arrière des oreilles, la racine des cils et les sourcils. Dans des formes sévères les plaques peuvent former comme un casque sur le crâne de votre bébé.

C’est donc la partie où on vous met en garde ! Cette maladie de peau n’est pas grave. Vraiment pas très jolie, parfois très impressionnante, mais pas grave. Et comme à notre habitude, on vous rappelle qu’il n’est pas nécessaire d’attendre d’arrêter d’en dormir pour en parler à votre médecin, pédiatre, dermatologue, etc.

Des plaques peuvent également apparaître au niveau des plis de la peau comme les aisselles, le cou, derrière les genoux et les plis des bras. Il est aussi fréquent de retrouver des lésions au niveau des fesses. Elles peuvent former une plaque rouge sous et autour de la couche. Une forme très étendue a même son petit nom à elle toute seule, la maladie (ou érythrodermie) de Leiner-Moussous.

La dermite séborrhéique peut être impressionnante, mais il n’y a pas de quoi vous inquiéter. Elle est avant tout passagère et ne laissera aucune séquelle à votre enfant. Comme elle est due à une accumulation de sébum au niveau du cuir chevelu, il peut arriver que ce dernier étouffe la racine du cheveu. Il n’est donc pas impossible qu’au moment où la croûte s’en aille, quelques cheveux partent également. Si la surface du crâne n’est pas complètement lisse lorsque les cheveux partent, il est préférable de demander l’avis d’un médecin.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

Quelle est l'origine des croûtes de lait ?

Contrairement à ce que laisse penser leur nom, les croûtes de lait ne sont pas liées à l’alimentation des bébés. Elles se nomment ainsi, car les lésions crouteuses ont l’aspect du lait qui a trop cuit au fond d’une casserole.

La dermatite séborrhéique du nourrisson se déclenche à partir de deux semaines de vie jusqu’à six mois environ. On distingue la forme du nourrisson parce qu’il existe également une forme infantile qui survient jusqu’à trois ans, approximativement. Elle est très rare chez les enfants de plus de trois ans. En revanche, elle peut apparaître chez les adultes entre 18 et 40 ans. Les symptômes sont les mêmes, mais ils n’ont pas tout à fait les mêmes origines.

Le sébum

Le sébum est une substance grasse produite par notre corps. Elle agit comme une barrière contre le dessèchement de la peau, et en trop grande quantité, on a tendance à ne pas tellement l’apprécier. Elle est à l’origine des zones grasses (la fameuse zone T du visage par exemple), les cheveux gras, des boutons, points noirs et autres réjouissances que l’on préfère généralement éviter.

La glande sébacée, qui produit le sébum donc, est reliée par un canal au follicule pileux. Lorsque cette glande surproduit, le sébum s’agglutine et forme des croûtes de lait. Cette accumulation de matière grasse peut étouffer la racine du cheveu et les faire tomber. Les cheveux repoussent rapidement une fois la croûte de lait éliminée.

La surproduction de sébum est causée par des changements hormonaux. Les œstrogènes ont tendance à diminuer la production de sébum, alors que les androgènes l’augmentent. Chez votre bébé, le contact avec les hormones maternelles pendant la grossesse et le sevrage augmentent les chances d’une plus grande stimulation des glandes sébacées.

Les levures

L’apparition des croûtes de lait est également causée par la présence de levures, type Malassezia, une sorte de champignon. Elles sont naturellement présentes sur les zones qui présentent beaucoup de sébum. Elles conduisent à une réaction inflammatoire qui elle-même amène à un érythème et donc à un renouvellement accéléré des cellules de la peau. Cela peut ressembler à de grosses pellicules sur le crâne de votre bébé. On se répète un peu, mais pas de panique, c’est temporaire et bénin.

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

Comment traiter les croûtes de lait ?

Avant tout, on préfère vous prévenir, il n’y a pas grand-chose à faire contre les croûtes de lait. Elles peuvent durer plusieurs mois et repartir aussi vite qu’elles sont apparues. Quelques astuces et règles d’hygiène et dans de très rares cas des traitements médicamenteux sont utilisés. On vous en dit plus sur les choses à éviter.

À ne pas faire contre la dermite séborrhéique

La règle numéro 1 de la dermite séborrhéique est de ne pas gratter. JAMAIS. Pas de peigne non plus. Vous risquez plutôt d’infecter les croûtes. Un peu plus loin, on vous donne la bonne méthode pour retirer les croûtes de lait.

Il est généralement conseillé de ne pas mettre de corps gras sur le cuir chevelu humide de votre bébé, car cela peut emprisonner l’humidité. Et par conséquent, amener de nouveaux désagréments.

Une bonne hygiène pour lutter contre les croûtes de lait

Adopter une bonne hygiène adaptée à la peau de votre bébé est essentielle. Lorsque votre petit-aventurier a la peau sèche, il est préférable de ne pas trop le baigner. Pour les croûtes de lait, c’est la même chose, il faut adapter la toilette. Vous pouvez laver la tête de votre petit mignon tous les deux ou trois jours avec un shampoing doux et hypoallergénique spécialement conçu pour les petits. Retrouvez nos astuces sur les soins pour bébé dans notre article « Soins pour bébé : nos essentiels pour la table à langer »

Vous pouvez également frotter sur cheveux secs et à distance des bains, une matière grasse comme de l’huile d’amande douce ou de l’huile de coco. Le liniment est par ailleurs être une option. Ensuite, brossez avec une brosse très souple et douce (en poils de soie par exemple) très délicatement. Comme ça, vous allez retirer les croûtes tout doucement sans agresser le cuir chevelu de votre bébé. Après cette opération, le crâne doit être lisse, un peu rouge et un peu plus clair que la peau.

Les médicaments en dernier recours

Si les lésions persistent, s’étendent ou s’infectent, parlez-en à un médecin. Il vous prodiguera des conseils de soin en premier lieu et si besoin, il va prescrira des anti-inflammatoires ou un antifongique local. Il est très rare qu’il faille prescrire des médicaments. Les croûtes de lait se soignent majoritairement d’elles-mêmes.

Les croûtes de lait, c’est moche, c’est un fait certain ! Mais en dehors de ça, on ne peut que vous conseiller la patience.[JA3] Elles peuvent durer plusieurs mois, mais elles s’en vont presque toujours seules. Quelques petites précautions sont à prendre, mais rien de plus. Votre bébé, lui n’en souffre même pas. Alors, courage, c’est bientôt terminé. ;)

Ces articles pourraient également vous plaire

11 façons d’utiliser l’huile d’amande douce Artboard Copy 3 Created with Sketch.

11 façons d’utiliser l’huile d’amande douce

Vous souvenez vous du buzz médiatique sur l'huile de noix de coco ? On lui vantait les mérites d’être une huile ...

  • 6 min
La vie de bébé
Érythème fessier : symptômes, causes et traitements Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Érythème fessier : symptômes, causes et traitements

ll n’y a rien de pire pour des parents que d’entendre son bébé pleurer et de le voir souffrir d’une terrible douleur ...

  • 5 min
La vie de bébé
Les boutons de chaleur : causes, symptômes et traitements Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Les boutons de chaleur : causes, symptômes et traitements

Avec les fortes chaleurs, l’été amène son lot de petits désagréments dont les boutons de chaleur font partie. Ils ...

  • 5 min
La vie de bébé