Papa donnant le biberon à son bébé

Comment préparer le biberon de bébé ?

Toutes nos astuces pour préparer, donner et stériliser le biberon de bébé, choisir le lait infantile et l’eau pour biberon

Si vous faites le choix de ne pas ou plus allaiter votre bébé ou que vous souhaitez compléter l’alimentation maternelle, le biberon sera alors le compagnon des repas de votre tout-petit. Durant les prochaines années, vous allez préparer de nombreux biberons, d’ailleurs ceci est tout un art ! Dans cet article, on vous explique comment bien préparer un biberon, les précautions à prendre ainsi que les règles d’hygiène à respecter. Suivez le guide !

Quel lait infantile choisir pour préparer un biberon ?

Avec un tel choix de lait infantile pour préparer le biberon de bébé, il peut parfois être difficile de s’y retrouver. Vous vous demandez sûrement quel lait en poudre convient le mieux et quelle marque choisir, après tout, vous ne voulez que le meilleur pour votre tout petit ! En règle générale, tous les laits infantiles présents sur le marché français sont soumis à des contrôles stricts, et aux normes européennes. Ainsi, peu importe votre choix, l’aliment clé de votre bébé est sûr, celui-ci recevra tous les nutriments essentiels à sa croissance et son développement.

Si à la maternité, vous n’avez pas la possibilité de choisir le lait infantile qui vous sera attribué par la/le pédiatre, rien ne s’oppose à votre retour à la maison de choisir une autre marque. Sur le plan nutritionnel, tous les laits infantiles sont semblables, seuls leur taux de protéines, de fer ou encore de vitamines peuvent légèrement différer. Néanmoins, pour choisir le lait approprié, vous devez prendre en compte les besoins de votre enfant qui évoluent en fonction de son âge. Ainsi, à la naissance, vous commencerez l’alimentation au biberon avec un lait 1er âge. Par ailleurs, en cas d’allergies, d'importantes coliques ou de naissance prématurée, il se peut que vous ayez besoin d’un lait spécial. Dans ce cas, il est préférable de consulter votre pédiatre avant de changer la formule de lait, elle/il pourra vous indiquer le lait infantile le plus approprié à votre bébé.

Quelle eau pour biberon choisir ?

L’eau est le deuxième élément nécessaire à la préparation d’un biberon, elle permet de diluer le lait infantile. Ici encore, vous devez prêter attention à l’eau utilisée. Pour les bébés, il conviendra d’utiliser une eau faiblement minéralisée dont la teneur en résidu sec, indiquée sur l’étiquette, est inférieure à 500 mg/l. Généralement, les marques indiquent si leur eau est adaptée aux bébés avec la mention « convient à l’alimentation des nourrissons ». Après ouverture, la bouteille d’eau doit être conservée au réfrigérateur et consommée dans les 24 heures. Ainsi, vous êtes sûr de sa fraicheur ! ;)

Contrairement aux idées reçues, il est éventuellement possible d’utiliser l’eau du robinet pour la préparation des biberons des bébés déjà âgés de quelques mois. Celle-ci doit être quasi exemptes de nitrates, ainsi il est préférable de se renseigner auprès de la mairie sur la qualité de l’eau. Par ailleurs, il faut toujours laisser couler une à deux minutes l’eau avant de la recueillir, et bien sûr se cantonner uniquement à de l’eau froide. De même, ne filtrez pas l’eau avant de l’utiliser (carafe filtrante ou adoucisseur d’eau), car les germes prolifèrent dans les filtres.

Peu importe le lait infantile ou l’eau que vous choisissez, vous devez toujours préparer le biberon au dernier moment en suivant les instructions. Le système digestif et immunitaire de votre tout-petit n’est pas encore complètement développé après la naissance, il est donc essentiel de veiller au respect des règles d’hygiène au cours des premiers mois. On vous a ainsi préparé un aperçu des points à garder à l’esprit pour bien préparer le biberon de bébé.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

Comment préparer un biberon ?

Après vous êtes soigneusement nettoyé les mains, la préparation d’un biberon se fait selon les étapes suivantes :

1. Préparer l’eau du biberon

La quantité d’eau bue par votre bébé peut varier d’un jour à l’autre en fonction de son appétit. Elle évolue également en fonction de son poids, ainsi pour chaque kilogramme, votre tout-petit aura besoin d’environ 150 millilitres de nourriture par jour répartis sur plusieurs repas au cours de la journée. Ainsi, la quantité d’eau nécessaire à la préparation des biberons dépend de l’âge et de l’appétit de votre bébé. En versant d’abord l’eau dans le biberon, vous évitez que la poudre de lait ne s’agglomère dans le fond.

2. Ajouter le lait infantile

L’étape suivante consiste à ajouter le lait en poudre en suivant scrupuleusement les instructions figurant sur l’emballage. En général, une cuillère doseuse est incluse dans le pot. Peu importe la marque de lait que vous achetez, suivez les proportions suivantes : une cuillère pour 30 millilitres d’eau, ni plus ni moins. Pour garantir un dosage exact, veillez à utiliser la cuillère doseuse, afin de ne pas fausser le dosage, la dose ne doit ni être bombée, ni comprimée. Ainsi, évitez d’appuyer le lait avec le dos d’une cuillère. Si besoin, vous pouvez enlever l’excédent de lait avec le dos d’une lame de couteau propre en la passant sur la cuillère. Pour être sûr de ne pas contaminer le lait, évitez de réaliser ce geste avec votre doigt. Il est important de respecter les bons dosages de lait ! Si vous en mettez trop, votre tout-petit pourrait avoir des difficultés à ingérer un lait trop chargé. À l’inverse, un lait trop léger ne contiendra pas suffisamment de nutriments et vitamines nécessaires à sa croissance.

Conservez le pot de lait ouvert dans un endroit sec à l’abri de la lumière. Ne le placez pas au réfrigérateur, la poudre pourrait y devenir humide laissant ainsi la possibilité aux bactéries de se développer.

3. Mélanger l’eau et le lait infantile

Après avoir ajouté l’eau puis le lait infantile au biberon, fermez ce dernier et agitez-le fortement jusqu’à ce que la poudre soit complètement dissoute. Pour éviter les éclaboussures éventuelles, pressez la tétine pendant l’opération. Par ailleurs, essayez de ne pas créer trop de bulles d’air lorsque vous agitez le biberon, celles-ci pourraient provoquer des maux de ventre et des ballonnements à votre petit aventurier. Vérifiez qu’il ne reste ni poudre ni grumeaux dans le fond du biberon.

4. Vérifier la température du biberon

Le lait peut être bu à température ambiante ou chauffé. Chauffer un biberon n’est pas nécessaire sur le plan nutritionnel et digestif, cela dépend donc des bébés et de leurs goûts. Ainsi, essayez les deux possibilités et observez les réactions de votre petit aventurier, vous verrez sûrement s’il a un penchant pour le lait chauffé ou le lait à température ambiante.

Si vous optez pour le biberon chaud, quelques précautions sont à prendre notamment pour la température du biberon et du lait. Le réchauffage doit être effectué soit au chauffe-biberon soit au bain-marie, n’utilisez pas votre microonde. La chaleur élevée et mal répartie pourrait brûler votre tout-petit. La température idéale environne les 37° Celsius. Agitez une nouvelle fois le biberon pour obtenir une chaleur homogène. En mettant quelques gouttes sur votre poignet, vous pouvez vous rendre compte de la chaleur du lait. En effet, si la température vous parait agréable, c’est le signe que le lait n’est pas trop chaud. Une fois chauffé, le biberon doit être consommé dans la demi-heure qui suit.

5. Donner le biberon

Le moment du biberon se fait dans une atmosphère calme, c’est un moment intime et plein de complicité qui permet d’ailleurs au papa (ou partenaire) de créer un lien fort avec son petit aventurier. :)

Installez-vous confortablement, prenez votre tout petit dans vos bras de façon à ce qu’il soit dans une position semi-allongée. Sa nuque doit reposer dans le creux de votre bras. Au début de la tétée, vérifiez une dernière fois la température du lait puis approchez le biberon en faisant en sorte que la tétine touche sa lèvre inférieure afin de déclencher le réflexe de succion. Ainsi, votre tout-petit va se saisir de la tétine et commencera à téter. Lorsque vous donnez le biberon, veillez à ce que la tétine soit toujours pleine, afin de limiter l’absorption d’air, ce qui peut provoquer des maux de ventre et des flatulences. Laissez votre tout-petit boire à son rythme, vous pouvez également faire quelques pauses. Si votre tout-petit ne termine pas son biberon, jetez le lait, il ne faut jamais conserver un biberon entamé.

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

Comment nettoyer et stériliser un biberon ?

Les règles d’hygiène sont tout aussi importantes que la préparation du biberon. Le biberon, la tétine et la bague d’étanchéité doivent être soigneusement nettoyés après chaque repas. Deux options s’offrent à vous :

Le lavage à la main : rincez tous les éléments à l’eau froide, puis nettoyez-les avec de l’eau chaude, du liquide vaisselle et un goupillon. Veillez à bien enlever tous les résidus de lait notamment dans les rainures du goulot, puis rincez le tout abondamment à l’eau claire. Faites sécher le biberon, la tétine et la bague d’étanchéité sur un égouttoir à l’air libre, placez-le tête en bas. Il est généralement déconseillé d’utiliser un torchon pour essuyer le biberon afin d’éviter tout dépôt de microbe ou bactérie.

Le lavage au lave-vaisselle : rincez tous les éléments du biberon à l’eau froide en veillant à enlever tous les résidus de lait, puis placez-les dans le lave-vaisselle. Il est conseillé d’utiliser un cycle complet à au moins 65° Celsius, et un séchage. Si vous utilisez des tétines en caoutchouc, celles-ci doivent être nettoyées à la main.

S’il y a encore quelques années la stérilisation du biberon était préconisée, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Les différents organismes français comme le ministère de Santé, l’INPES (Institut National de Prévention et d’Éducation pour la santé), ou encore l’AFPA (Association Française de Pédiatrie Ambulatoire) s’accordent à dire qu’elle n’est pas nécessaire à domicile. Néanmoins, elle peut être réalisée avant la première utilisation du matériel ou pendant les six premiers mois de bébé. Vous pouvez utiliser un stérilisateur électrique ou bien le faire bouillir dans une casserole.

Comment préparer un biberon en sortie ?

En sortie, vous n’aurez pas tous les accessoires de votre cuisine à disposition pour préparer le biberon. Comme préalablement expliqué, un biberon ne doit en aucun cas être préparé à l’avance. Ainsi, durant vos déplacements, vous pouvez transporter la dose de lait nécessaire et l’eau dans deux contenants différents que vous mélangerez au dernier moment. Si vous souhaitez préparer un biberon chaud, vous pouvez transporter de l’eau préalablement bouillie dans un thermos. Veillez à bien vérifier que l’eau n’est pas trop chaude en utilisant la technique du poignet.

Avant de vous coucher, il peut également être pratique de préparer tout ce dont vous avez besoin pour les biberons nocturnes. Afin d’éviter les calculs de lait infantile et eau, vous pouvez préparer les doses de lait à l’avance et les conserver dans des boîtes prévues à cet effet. Ici aussi, l’astuce du thermos d’eau chaude peut s’avérer utile ! ;)

Au début, préparer un biberon peut paraître fastidieux, mais vous verrez, avec le temps, cela deviendra un jeu d’enfant !

Ces articles pourraient également vous plaire

Premiers jours avec bébé à la maison : 16 précieux conseils Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Premiers jours avec bébé à la maison : 16 précieux conseils

Voilà enfin arrivé le moment du retour à la maison avec bébé ! Une étape tant attendue pour commencer une nouvelle vie ...

  • 12 min
Naissance et premiers jours
Allaitement : les positions de base Artboard Copy 3 Created with Sketch. Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Allaitement : les positions de base

Les nouveau-nés sont habituellement allaités entre 8 à 12 fois par jour. Pour cette raison, vous passerez plusieurs ...

  • 6 min
La vie de bébé
10 choses à savoir sur les nouveau-nés Artboard Copy 4 Created with Sketch.

10 choses à savoir sur les nouveau-nés

Votre bébé est une petite merveille! Dans cet article, nous vous révélons 10 capacités incroyables que possède votre ...

  • 6 min
Naissance et premiers jours