• 8 min

Les bébés dorment environ seize heures par jour pendant les premiers mois et les nouveau-nés jusqu’à vingt heures. On pourrait penser que les parents ont suffisamment de temps pour se reposer, malheureusement les bébés ne dorment pas d’une traite, mais durant de courts intervalles. Ainsi, au cours de la première année, les parents ne dorment en moyenne que cinq heures par nuit. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour faire face à la journée malgré la fatigue.

1. Évitez de regarder l’heure la nuit

Vous l’avez sûrement déjà vécu au moment du énième réveil de votre petit aventurier durant la nuit : regarder l’heure, désespéré(e) à l’approche grandissante du moment où votre réveil va sonner et en vous demandant comment assumer la journée du lendemain. En vous débarrassant de l’habitude de regarder l’heure à chacun de vos réveils nocturnes, vous évitez de calculer le nombre d’heures de sommeil qu’il vous reste. Vous vous épargnez ainsi une pression inutile, cela vous permet de vous rendormir plus rapidement.

2. Évitez de repousser le réveil

C’est l’une des plus grandes tentations du matin : le bouton répétition de votre réveil. Mais même si c’est difficile, vous devez essayer de résister à la tentation de vous accorder dix minutes de somnolence supplémentaires. Comme vous n’atteindrez pas la phase de sommeil profond durant ce court laps de temps, cela ne vous apportera aucune récupération. Au lieu de cela, vous ne faites que répéter le moment désagréable de la sonnerie du réveil, rendant votre lever encore plus difficile.

3. Rafraîchissez-vous avec de l’eau froide

Alterner l’eau chaude et l’eau fraîche durant la douche matinale stimule la circulation sanguine et permet de commencer la journée en pleine forme. Si cela vous semble trop radical, vous pouvez également vous passer un peu d’eau froide sur le visage ou la faire couler sur vos poignets.

4. Sentez des huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent avoir une influence positive psychologique et physique. En effet, les molécules odorantes atteignent directement les récepteurs du cerveau par l’intermédiaire de l’organe olfactif. Les huiles essentielles de menthe poivrée, de citron, de bois de santal, et d’orange sont reconnues pour leurs effets stimulants. Sentir une de ces huiles peut donc vous donner un petit coup de fouet pour vous réveiller. L’huile de menthe poivrée peut également soulager les maux de tête liés à la fatigue. Cependant, notez que cette dernière est fortement déconseillée aux mamans allaitantes, on évite les huiles essentielles sur les bébés : vérifiez toujours les conseils d’utilisation. ;)

5. Mâchez un chewing-gum

Cela peut vous sembler drôle, mais pour votre corps, mâcher du chewing-gum est un geste stimulant. Les mouvements de la mâchoire dynamisent la circulation sanguine dans le cerveau ce qui augmente votre concentration et votre productivité. Les chewing-gums à la menthe sont particulièrement adéquats, leur goût mentholé favorisant l’éveil.

6. Buvez beaucoup

Un manque d’hydratation peut vous rendre encore plus fatigué(e). Essayez donc de boire suffisamment, dans l’idéal 1,5 à 2 litres par jour en privilégiant l’eau et les tisanes. L’eau infusée au gingembre et au citron peut être une bonne source d’énergie. Pour ce faire, il suffit d’ajouter quelques tranches de gingembre frais dans de l’eau bouillante ; en les laissant infuser une dizaine de minutes. Lorsque votre boisson est refroidie vous pouvez ajouter un peu de jus de citron et des glaçons à volonté.

7. N’abusez pas de la caféine

La caféine est un classique, elle sauve souvent la journée. Néanmoins, évitez de trop en consommer, car plus vous en prenez moins vous ressentez l’effet désiré. Si le café a tendance à donner un coup de fouet à court terme, la caféine contenue dans le thé favorise l’éveil plus longtemps bien que son effet stimulant soit moins important.

8. Privilégiez une alimentation saine

Il est tout à fait normal qu’entre le manque de sommeil, les changements de couches, les moments avec bébé, vous soyez tenté(e) par les sucreries et autres collations. Ces dernières vous donnent de l’énergie à court terme, mais dès que votre taux de sucre dans le sang baisse vous êtes de nouveau somnolant(e). Essayez plutôt de vous en tenir à trois repas principaux et préparez-vous une collation légère pour maintenir votre taux de glycémie stable tout au long de la journée. Les fruits et les noix sont parfaits pour vous donner un coup de pouce entre les repas. Mais ne vous en faites pas si vos bonnes intentions ne sont pas toujours mises en pratique. Nous connaissons tous des situations dans lesquelles le chocolat est très pratique. ;)

9. Profitez d'une sieste éclair

Profitez du temps que votre enfant passe à faire la sieste pour vous reposer. Même si en tant que papa ou maman fatigué(e), vous appréciez chaque minute de sommeil, votre sieste ne doit pas dépasser vingt minutes. Au-delà vous aurez tendance à vous sentir vaseux.

10. Faites un peu d’exercice physique de préférence en plein air

Bien sûr, il est tentant de préférer le canapé à un programme sportif lors d’intense fatigue, d’autant plus quand votre bébé vous tient occupé(e) une bonne partie de la journée. Cependant, votre circulation sanguine ralentit lorsque vous être inactif(ve), ce qui intensifie les somnolences. Par conséquent, n’hésitez pas à partir en balade accompagné(e) de votre bébé. Faire de l’exercice au grand air est vivifiant, le deuxième effet positif est que les tout-petits se fatiguent beaucoup plus vite à l’air libre et dorment mieux, de sorte que vous pouvez vous reposer sur le canapé. ;)

11. Installez le lit de bébé dans la chambre parentale

En installant le lit de bébé dans votre chambre, vous évitez les déplacements nocturnes, cela vous permet également de vous rendormir plus rapidement. Vous pouvez en découvrir plus sur l’environnement de sommeil optimal pour votre bébé dans notre article : sommeil de bébé : 8 réponses à vos questions.

12. Allez au lit de bonne heure

Le soir, après que votre bébé se soit endormi, vous appréciez probablement les quelques heures dont vous disposez pour effectuer ce que vous n’avez pas pu faire durant la journée. Cependant, si vous essayez d’aller au lit en même temps que celui-ci, vous pourriez récupérer un peu de sommeil. Cela ne compensera sûrement pas complètement votre manque de repos, mais pourrait au moins le réduire un peu. Souvent, les bébés dorment durant un long laps de temps en début de nuit. Ainsi, même si votre bébé vous prive d’une partie de la seconde moitié de nuit, vous serez plus en forme le lendemain.

13. Divisez les tâches avec votre partenaire

Si vous et votre partenaire êtes tous les deux surmenés, cela n’apportera rien à la famille. Par conséquent, répartissez les nuits avec votre partenaire de manière à ce qu’au moins l’un d’entre vous puisse dormir. Si votre bébé dort dans votre chambre, il est également possible d’aménager un lit dans une autre pièce surtout si un rendez-vous important pour le travail est prévu le lendemain. Vous pouvez également accorder à chacun un temps de repos. Par exemple : vous vous occupez de bébé le samedi matin pendant que votre partenaire se repose et vice-versa le dimanche.

14. Ménagez votre temps

Essayez de vous faciliter le quotidien autant que possible. Lorsque vous êtes épuisé, courir au supermarché pour faire le stock de couches ne contribue pas nécessairement à votre bonne humeur. Pour que vous ayez une chose en moins à vous soucier, vous pouvez vous faire livrer à domicile nos couches et lingettes LILLYDOO. La praticité et la flexibilité de l’abonnement vous laissent plus de temps pour d’autres choses, comme une sieste. ;)

15. Allouez-vous du temps libre

Pour finir, créez-vous des petits moments de détente ! Il est tout à fait normal de demander à votre entourage (grands-parents, oncles, tantes) de s’occuper de bébé pour que vous puissiez passer une bonne nuit de sommeil. Vous pourrez ainsi affronter la prochaine nuit blanche de façon plus sereine.

Aussi belle que soit la vie avec votre petit aventurier, un bébé demande toujours beaucoup d’attention et bouleverse votre quotidien. Le manque de sommeil est non seulement mauvais à long terme, mais peut également être dangereux. Pour cette raison, ne vous condamnez pas à réduire vos prétentions de sommeil. Il est tout à fait normal de quitter la maison pendant une soirée pour récupérer ou de s’accorder une petite pause juste en amoureux. Et même si ce n’est qu’une petite consolation pour le moment, n’oubliez pas que chaque phase a une fin. Bientôt, les nuits s’allongeront, d’ici là nous vous pensons à vous et vous envoyons beaucoup d’énergie.

Ces articles pourraient également vous plaire

Sommeil de bébé : 8 réponses à vos questions Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Sommeil de bébé : 8 réponses à vos questions

Quiconque a inventé l’expression « dormir comme un bébé », n’a probablement jamais eu de bébé à ses côtés. En effet, les ...

  • 8 min
La vie de bébé
Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé

« La naissance, c’est le plus beau jour de ta vie. », « Dès que tu le regardes, toute la douleur est oubliée », « Tu ...

  • 6 min
Naissance et premiers jours
Comment gérer l’angoisse des premières séparations avec bébé ? Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Comment gérer l’angoisse des premières séparations avec bébé ?

Depuis sa naissance, vous couvez votre tout-petit et passez vos journées en tête à tête. Puis, vient le jour où vous ...

  • 5 min
La vie de bébé