banane écrasée en purée dans petit pot pour bébé

Préparer et organiser les petits pots de bébé : les meilleures astuces

Diversification alimentaire : comment préparer les petits pots de bébé maison ?

  • 9 min

La diversification alimentaire est une étape fabuleuse pour votre enfant lui permettant d'éveiller ses sens. C’est dans cette optique que préparer vous-même les recettes des petits pots de bébé est idéal. Non seulement, vous savez exactement ce qui entre dans la composition de ses plats, mais c'est aussi économique. Dans cet article, on vous donne quelques astuces pour vous aider à organiser et préparer les petits pots de bébé dès 4 mois.

Comment choisir les bons ingrédients ?

La diversification alimentaire commence généralement avec les fruits et légumes, faciles à cuisiner en compote et purée, ils sont idéals pour commencer à préparer vous-même les petits pots de votre fin gourmet. Essayez de privilégier les fruits et légumes de saison et si possible bio. Les produits de saison sont majoritairement issus de productions locales, ce qui est parfait si vous souhaitez adopter quelques petits gestes pour la planète. De plus, ils ont le temps de murir, ce qui les rend plus savoureux et riches en nutriments et minéraux.

En ce qui concerne les protéines, vous pouvez très bien choisir des protéines animales (viande, poisson et œufs) ou végétales (légumineuses, tofu pour les plus grands, etc.). Pour les protéines végétales, il est préférable, de se renseigner auprès de professionnels, car les bébés ont besoin d’apports bien spécifiques.

Pour les féculents, pensez à varier les goûts et les textures, tout en vous adaptant à l’âge de votre bébé et ses capacités de mastication. Pomme de terre, pâtes, semoule, farines de pois chiche, riz, lentilles, etc. Il existe énormément d’options différentes à cuisiner qui vont permettre au palais de votre petit-aventurier du goût de se développer.

De quels ustensiles avez-vous besoin pour préparer les petits pots de bébé ?

Pour cuisiner les repas de bébé, vous n’avez pas forcément besoin de beaucoup d’ustensiles. Ceux que vous avez à la maison suffisent probablement amplement. Mais il existe aussi des robots destinés à préparer les purées et compotes de votre tout-petit qui sont très pratiques.

Pour faire cuire les légumes et les fruits, il est recommandé de privilégier la cuisson vapeur, mais les cuissons à l’eau, à la poêle ou au four fonctionnent aussi très bien. Alterner les modes de cuisson permet également de varier les textures et les saveurs. Vous pouvez utiliser le panier vapeur que vous avez déjà à la maison.

Pour transformer les aliments en purée ou compote, vous pouvez choisir différents ustensiles de cuisine. Le presse-purée de mamie, le mixeur plongeant, le blender ou votre mixeur habituel. On a tendance à préférer des bols en verre, des lames en inox, etc. qui sont moins nocifs pour la santé. Il faut bien penser à adapter la texture des compotes et purées à votre enfant.

L’autre solution est celle des robots spécialement conçus pour les repas des bébés. On vous avoue un petit faible pour ceux-ci, mais ils ne sont absolument pas indispensables et souvent onéreux. Ces robots de cuisine permettent de cumuler un cuit-vapeur et un mixeur. On vous suggère de vous tourner vers des modèles où la cuve vapeur est en inox et le bol mixeur en verre. Ces matériaux sont plus sains et plus durables. Ils permettent de n'utiliser qu'un ustensile et ont des programmes de cuisson en fonction des ingrédients, ce qui permet de gagner un peu de temps et d'alléger votre charge mentale.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

Comment préparer les petits pots de bébé ?

Si vous ne savez pas trop comment équilibrer les repas, ce que vous pouvez y mettre, ou comment varier les repas, certaines astuces peuvent vous donner un petit coup de pouce :

Comment préparer une purée de légumes ou une compote de fruits pour bébé ?

Pour préparer une purée de légumes pour votre bébé, rien de bien sorcier. Peu importe l’ustensile que vous utilisez, faites cuire les légumes jusqu’à ce qu’ils soient bien cuits. Il n’y a pas besoin de sel, car les reins de votre tout-petit ne sont pas encore assez matures pour l’assimiler. Gardez l’eau de cuisson, elle vous permet de rendre la purée plus ou moins lisse. Mixez donc avec plus ou moins d’eau, en fonction de la texture que vous souhaitez. Vous pouvez vous amuser à diversifier les légumes, par exemple en réalisant une purée de courgettes ou une purée de betterave qui auront la particularité de la colorer. Les tout-petits mangent également avec les yeux ! ;)

Pour les compotes, le procédé est le même. Faites cuire vos fruits à la vapeur ou dans une casserole avec un peu d'eau. Évitez d'ajouter du sucre et privilégiez les épices comme la vanille ou la cannelle qui adouciront le goût, notamment des fruits acides. Vous pouvez aussi jouer sur les associations de fruits naturellement sucrés et des fruits acides pour diminuer l'acidité d'une compote : comme ajouter un peu de banane à une compote de clémentine.

Comment préparer les féculents et les protéines ?

Lors de la diversification alimentaire, vous allez introduire les aliments au fur et à mesure. Les premiers sont les légumes et les fruits puis vous passerez aux féculents et ensuite aux protéines. Certains féculents ne sont pas évidents à réduire en purée, comme les pâtes, car ils ont tendance à leur donner une texture pâteuse. C’est pour cela qu’en général les premières purées sont composées de pomme de terre, de patate douce ou de farines (pois chiche, avoine, riz, etc.). Vers 8-10 mois, comme votre petit aventurier mastique plus facilement, vous pouvez ajouter des petites pâtes, de la semoule ou du riz à vos petits pots.

Les protéines sont à cuire de la même manière que les légumes, avec une préférence pour la vapeur. Elles ne sont pas toujours évidentes à mixer seules, vous pouvez leur ajouter un peu d’eau de cuisson ou les mélanger directement à une purée.

Comment utiliser les épices et assaisonnements ?

Pour son développement, votre petit-aventurier a besoin d'une alimentation équilibrée incluant des matières grasses. Il est généralement préconisé d'ajouter une petite cuillère à café d’huile bio ou de beurre bio pour un petit pot. Il est préférable de rajouter la matière grasse au moment de servir le petit pot, car elle perd moins de ses qualités nutritionnelles. Vous pouvez varier les huiles dans l’alimentation de bébé, en faisant attention aux allergènes comme la noix ou le sésame par exemple. Demandez conseil à un professionnel de santé qui pourra vous aiguiller. Il existe également des mélanges tout prêts adaptés aux bébés qui sont très pratiques.

Le sel est à éviter avant au moins 3 ans, mais vous pouvez quand même donner du goût à vos préparations. Les épices et des herbes fraiches ou sèches sont vos alliés pour diversifier ou rehausser le goût des aliments de votre tout-petit ; néanmoins, privilégiez les épices douces.

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

Comment s’organiser pour la préparation des petits pots ?

Faire des cuissons séparées

Notre meilleur conseil de grand chef rusé, c’est de faire cuire tous vos ingrédients séparément une fois par semaine. Pourquoi ? Parce qu’une fois par semaine, vous allez pouvoir préparer 2 ou 3 purées, 1 ou 2 féculents et pareil pour les protéines (viande, poisson ou protéines végétales). Avec ces bases, vous allez pouvoir composer plusieurs recettes. Vous allez créer des associations différentes et donc varier l’alimentation de bébé. Ensuite, vous n’avez plus qu’à les congeler pour que les préparations durent la semaine. Attention, certains aliments comme la pomme de terre changent un peu de texture après un passage au congélateur.

Ajuster en fonction de l’âge de bébé

Pour commencer, vous allez donner des purées de légumes et des compotes de fruits très lisses à votre tout-petit. Puis, plus, il va grandir, plus, vous allez épaissir la consistance de celles-ci. Vous pouvez aussi, en fonction de l’avis de votre pédiatre ou médecin, commencer à intégrer un peu de mâche en choisissant des aliments mous en petits morceaux. On conseille de regarder du côté de la DME (Diversification Menée par l’Enfant) en ce qui concerne la mâche chez votre bébé.

Il y a une certaine proportion à respecter. Il est souvent préconisé de suivre la règle suivante : 2/3 de légumes et 1/3 de féculents. La quantité de protéines varie avec l’âge. Demandez à votre médecin ou pédiatre, quelle quantité donner à votre bébé lors des repas.

Bien conserver les petits pots maison

Pour conserver vos petits pots maison, vous avez 3 possibilités :

  • La conservation au réfrigérateur, pratique, mais courte. Les légumes, les fruits et les féculents se conservent 2 à 3 jours dans un récipient bien fermé au frais. Attention, les protéines animales ne se conservent que 24h au frais. Vous n’avez plus qu’à réchauffer les petits pots au bain-marie ou au micro-ondes.

  • La congélation, la plus pratique. Elle permet de conserver fruits, légumes et féculents pendant 6 mois et les protéines animales durant 3 mois. Vous pouvez les congeler dans des petits pots déjà prêts à servir, dans des bacs à glaçons ou des compartiments prévus à cet effet qui permettent de faire des portions des différents éléments de vos préparations. Vous pouvez les décongeler au bain-marie ou au micro-ondes.

  • La stérilisation, conservation très longue durée. Cette méthode est plus contraignante, car elle demande de stériliser les bocaux avant, les nettoyer, puis stériliser le contenu du bocal. En revanche, la stérilisation permet de conserver les aliments pendant 1 an et sans chaîne de froid. Donc quand vous êtes en balade, pas de problème de glacière par exemple.

Préparer les petits pots de votre bébé va vous demander un peu de temps, mais les avantages sont nombreux : moins de perte, économique, découverte des goûts, etc. Vous allez pouvoir faire découvrir à votre petit-aventurier un monde culinaire merveilleux. Et pour essuyer les petits débordements, vous pouvez utiliser nos lingettes, meilleures alliées des bouilles propres.

Dès le début de la diversification alimentaire, soit entre 4 et 6 mois. Débutez par des compotes de fruits et des purées de légumes bien lisses.

Il est conseillé de privilégier les fruits et légumes de saison chez les plus petits. Plus votre enfant grandit, plus, vous pouvez varier les ingrédients en ajoutant des protéines animales, des féculents, des matières grasses puis des produits laitiers.

Vous pouvez opter pour trois moyens de conservation :

  • La courte conservation au réfrigérateur

  • La congélation, ultra pratique pour conserver les aliments entre 3 et 6 mois

  • La stérilisation pour une conservation longue durée

Ces articles pourraient également vous plaire

Premières dents de bébé : à quel âge et comment le soulager ? Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Premières dents de bébé : à quel âge et comment le soulager ?

L’arrivée des premières dents de bébé est un moment souvent très attendu… et un peu redouté ! Quand les petites ...

  • 8 min
La vie de bébé
Prendre soin des dents et prévenir les caries de votre enfant Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Prendre soin des dents et prévenir les caries de votre enfant

Saviez-vous qu’il est important de prendre soin des dents de bébé avant même qu’elles n’apparaissent ? Les bons réflexes ...

  • 9 min
La vie de bébé
Nettoyer sa maison de manière écologique : guide du ménage écolo Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Nettoyer sa maison de manière écologique : guide du ménage écolo

Votre conscience écologique est de plus en plus présente ? Vous commencez à vous tourner vers des alternatives plus ...

  • 9 min
La vie de bébé