enfant en train de manger un cornichon suivant les principes de la dme

Top 10 des astuces pour réussir la DME de bébé

Nos conseils pour une diversification alimentaire menée par l'enfant réussie

  • 10 min

La diversification alimentaire menée par l'enfant, ou DME, est une manière de proposer les aliments à votre bébé qui change des purées. Elle permet de développer ses sens, son autonomie, sa confiance et sa motricité. À quel âge commencer la DME ? Comment commencer la DME ? Quel aliment donner à votre bébé ? On vous guide dans cette aventure merveilleuse qu’est la DME.

Qu’est-ce-que la DME ?

La diversification alimentaire menée par l’enfant est une approche spécifique de la diversification alimentaire de bébé. Elle consiste à proposer à votre tout-petit de manger seul des morceaux de tailles et de textures appropriées à son âge. Les purées et compotes notamment en petits pots sont plus rares.

Le principe de la DME n’est pas récent, elle est pratiquée depuis des siècles. Cependant, elle s’est développée ces dernières années en Amérique du Nord et elle est de plus en plus pratiquée en Europe et en France. Elle respecte le développement oro-moteur de votre tout-petit.

Les deux fondements de la DME sont la curiosité et l’autonomie. Votre bébé va découvrir seul de nouveaux aliments, les toucher, les porter à la bouche et va savoir s’alimenter seul selon ses besoins et sa faim. Elle peut vous paraître intimidante, car il vous a toujours été répété de donner des purées au début de la diversification. Pourtant, il existe quelques astuces pour bien la démarrer et la poursuivre sereinement. Suivez le guide !

Quelles astuces pour réussir la DME ?

1. Attendre le bon moment

Traditionnellement, en France, la diversification alimentaire est commencée entre 4 et 6 mois, car avant les systèmes digestifs et immunitaires de bébé ne sont pas assez matures. Concernant la DME, il est préférable de commencer aux 6 mois de votre petit-aventurier. Si la DME se commence plus tard, c’est parce qu’elle nécessite certaines capacités posturales et motrices qui ne sont pas atteintes avant 6 mois.

Il y a 6 critères que votre tout-petit doit impérativement remplir si vous voulez commencer la DME, si l’un manque, on vous conseille d’attendre encore un peu :

  • Il a 6 mois révolus.

  • Il tient assis seul sans aide.

  • Il bouge la tête dans tous les sens, les muscles de son cou sont bien développés.

  • Il attrape les objets avec son poing.

  • Il porte les objets seul à la bouche et commence à mastiquer.

  • Il est prêt psychologiquement : attrape les objets autour de lui

2. Faire confiance à son bébé

Lorsque vous allez commencer la DME, il est possible que vous soyez très stressés par rapport aux capacités de mastication de votre bébé. Voici notre meilleur conseil : dé-ten-dez-vous ! Alors oui, ça ressemble à une porte ouverte, mais en fait, plus vous allez montrer à votre enfant que vous lui faites confiance, plus les résultats seront là.

Si vous avez peur de la fausse route ou de l’étouffement, en fait les risques sont similaires entre la diversification avec des purées ou des bouillies et la DME. Vous pouvez aussi assister à des ateliers qui vous apprendront des techniques de premiers secours en cas de problème, cela peut vous aider à relativiser.

Concernant la confiance que vous portez à votre petit-aventurier, on vous conseille également de ne pas vous inquiéter des quantités qu’il ingère, puisqu’en réalité, au début, c'est surtout le lait qui est essentiel à son bon développement. Vous pouvez en parler au praticien de santé qui s’occupe de votre enfant, qui vérifiera sa bonne prise de poids avec des pesées régulières.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

4. Ne pas penser au gaspillage alimentaire

On vous parlait de propreté et cela va un peu de pair. Votre enfant n’est pas encore très précis et une bonne partie de ce qu’il avait dans son assiette ne finit pas dans sa bouche. Certains parents n’aiment pas le gaspillage alimentaire et on les comprend. La DME implique forcément un peu de perte, mais les quantités sont très faibles et les bénéfices pour votre bébé sont énormes. Et puis, au fur et à mesure, il va devenir de plus en plus précis, et donc gâcher de moins en moins.

5. Laisser bébé découvrir ses réflexes

Votre bébé possède un réflexe assez magique qui s’appelle le « gag reflex » ou réflexe nauséeux. Ce mécanisme consiste en un haut le cœur qui permet de désobstruer l’œsophage si bébé a mis trop de nourriture ou des morceaux trop gros dans sa bouche. Il peut être impressionnant, et on vous conseille de prendre sur vous, pour ne pas faire peur à votre bébé. C’est seulement s’il a du mal à respirer qu’il faut intervenir. On préfère vous donner les bonnes clés pour appréhender sereinement cette nouvelle expérience.

6. Proposer des aliments adaptés à la DME

Dans le cadre d'une alimentation saine et complète, votre bébé peut, à quelques exceptions près, manger dès le début les mêmes aliments que le reste de votre tribu. Au début, certains aliments conviennent mieux que d'autres en raison de leur consistance et de leur forme. Il s'agit notamment des morceaux de fruits et de légumes épluchés, épépinés et éventuellement cuits à la vapeur. Vous pouvez également proposer des céréales, des produits laitiers ou encore des protéines animales. Ces aliments sont particulièrement adaptés à la DME :

  • La banane, l'avocat, le melon, la pastèque épépinée, la poire, le potiron cuit, la courgette cuite, la carotte cuite ou encore la patate douce cuite.

  • Le pain, les crêpes, l'œuf dur, la viande hachée, le poisson, le fromage (dès 8 mois), le riz ou encore les pâtes.

7. Adapter les textures et les portions en fonction de son âge

À partir de 6 mois, vous pouvez ainsi commencer la diversification avec votre petit aventurier. Il est préférable de respecter quelques règles. Les aliments que vous donnez à votre bébé doivent être suffisamment mou pour qu’il puisse les écraser avec sa langue sur son palais, car à cet âge bébé a peu ou pas de dents. Il faut aussi que les aliments soient un peu consistants pour que votre tout-petit les tienne dans sa main.

Concernant la taille des aliments, la bonne taille est deux fois supérieure à celle du poing de bébé en longueur et deux fois inférieur en largeur. Ainsi, il peut facilement les saisir et se débrouiller seul. Pour commencer, des bâtonnets de carottes et de panais bien cuits en hiver et une grosse rondelle de courgette pelée et cuite en été. Pour les fruits, une poire bien mûre épluchée ou un morceau de pastèque épépiné.

Après quelques semaines de pratique, votre tout-petit devient de plus en plus habile. Vous pouvez proposer de nouvelles textures, de nouvelles formes de morceaux à manger avec les doigts ou des couverts. Sa coordination œil-main-bouche va s’améliorer de plus en plus et il va prendre de plus en plus de plaisir à découvrir et vous aussi à voir votre bébé s’amuser.

8. Partager les repas en famille

Le plus gros avantage de la DME, c’est que vous pouvez partager vos repas en famille. Il est possible de cuisiner à peu près la même chose pour vous et votre bébé. C’est en plus un gain de temps considérable, car vous n’avez plus à préparer un repas indépendant pour votre tout-petit. Ce moment devient un temps d’échange avec tous les membres de la famille et votre enfant gagne en autonomie.

9. Faire participer bébé

Quand bébé grandit un peu, vous pouvez lui proposer de vous aider en cuisine. Cela va attiser sa curiosité et lui donner envie de goûter les aliments qu’il prépare et ceux qui vont se retrouver dans son assiette. D'ailleurs, s'est une très bonne activité pour travailler sa motricité. Vous pouvez, par exemple, lui proposer de transvaser des aliments du plan de travail dans la casserole. Vous faites un double emploi puisque vous stimulez votre tout-petit avec du transvasement et aussi vous l’éveillez à ses 5 sens. Quand il se débrouille un peu mieux, il existe des couteaux pour bébé qui ne coupent pas les doigts.

10. Éduquer ses proches à la DME

Il arrive que vos proches soient inquiets (comme vous au début) ou alors qu'ils ne soient pas du tout renseignés sur le sujet. Pourtant, plus votre petit-aventurier va être soutenu et sollicité dans ce mode d’alimentation, plus il y a de chances pour que la DME soit une expérience enrichissante et réjouissante pour tout le monde. Mais si les personnes qui gardent votre petit aventurier ne souhaitent pas pratiquer la DME, ce n’est absolument pas dramatique, rien n’empêche de la pratiquer à la maison.

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

Quelles sont les recettes adaptées à la DME ?

La partie la plus réjouissante de la DME, c’est de pouvoir faire goûter toutes sortes d’aliments, de textures et de formes à votre bébé. N’hésitez surtout pas à jouer sur les saveurs, les épices, les herbes en veillant juste que cela ne soit pas trop fort. Il existe même des marques qui ont créé des mélanges d’épices spécialement conçus pour le palais des tout-petits. On vous partage 3 de nos recettes préférées pour épater les papilles de bébé.

Notre recette DME pour bébé de 6 mois et plus

Vous pouvez réaliser des petites formes de légumes gélifiées que votre bébé peut attraper avec les doigts, succès garanti :

  1. Faites chauffer 150 g de purée du légume de votre choix dans une casserole

  2. Ajouter 1 g (soit 1/3 de cuillère à café) d’agar-agar (un gélifiant naturel) et porter à ébullition 2 minutes.

  3. Verser dans un moule en une couche de 1 à 2 centimètres.

  4. Mettre au réfrigérateur pour 1 h.

  5. Vous pouvez utiliser des emporte-pièces ou la pointe d’un couteau pour découper des formes.

Notre recette DME pour bébé de 9 mois et plus

Pour le petit-déjeuner, on vous propose de modifier un peu l’apport de votre tout-petit en céréales et en lait en lui proposant un porridge :

  1. Mélanger 40 g de flocons d’avoine et 150 ml de lait de votre choix dans une casserole.

  2. Cuire à feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe.

  3. Vous pouvez y ajouter une demi-cuillère à café de cacao en poudre non-sucré.

  4. Laisser refroidir et servir avec quelques fruits frais

Notre recette DME pour bébé de 12 mois et plus

Les enfants apprécient les formes différentes, ils peuvent découvrir de nouvelles techniques pour manger :

  1. Cuire 25 g de riz et 10 g de poisson au choix sans arête.

  2. Émietter le poisson et le mélanger au riz avec des herbes et un peu d’huile.

  3. Former des cubes quand le mélange est froid.

  4. Servir avec des légumes cuits au four comme un quartier de courge ou des bâtonnets de courgette avec la peau.

La DME est encore mal connue en France, mais c’est une alimentation qui se pratique de plus en plus. Elle permet de développer l’autonomie, le goût et la dextérité de votre petit-aventurier. Pour aller plus loin, de nombreux livres sur la DME existent, comme Le grand livre de la DME, de Christine Zalejski aux éditions Thierry Souccar, une véritable bible de la DME. Et La DME, le guide complet de la diversification alimentaire menée par l’enfant, d’Aurélie Mantault aux éditions Hachette Pratique, un guide très complet. Les premiers repas peuvent être rocambolesques, nos lingettes visage et mains seront votre allié pour débarbouiller bébé ;).

La DME ou la diversification alimentaire menée par l'enfant est une méthode d'alimentation consistant à proposer à son enfant de manger seul des morceaux de tailles et de textures appropriées à son âge. Les purées et compotes sont plus rares.

Il est recommandé de commencer la DME aux 6 mois de bébé. Votre bébé doit savoir se tenir assis seul sans aide, bouger sa tête dans tous les sens, attraper des objets avec son poing, porter des objets seul à la bouche et commencer à les mastiquer.

Il est conseillé de proposer à son enfant des aliments qu'il peut facilement prendre en main, mâcher, grignoter ou encore sucer. Il peut s'agir de morceaux de fruits et de légumes épluchés, épépinés et éventuellement cuits à la vapeur. Un morceau de pain, de crêpe, de fromage (à partir de 8 mois), de protéines animales cuites ou encore des pâtes ou du riz sont également à privilégier.

La DME offre plusieurs avantages, elle est réputée pour favoriser l'autonomie, la confiance en soi et la motricité dès le plus jeune âge. En mangeant à leur propre rythme, les enfants ressentent dès le début le lien entre la prise de nourriture et la sensation de satiété.

Par ailleurs, elle est un vrai gain de temps pour les parents qui peuvent proposer à leur tout-petit une portion du repas familial.

Ces articles pourraient également vous plaire

9 conseils pour les repas avec votre tout-petit Artboard Copy 3 Created with Sketch.

9 conseils pour les repas avec votre tout-petit

Une alimentation saine et équilibré fournit à votre petit aventurier tous les nutriments essentiels dont il a besoin ...

  • 8 min
La vie de bébé
Premières dents de bébé : à quel âge et comment le soulager ? Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Premières dents de bébé : à quel âge et comment le soulager ?

L’arrivée des premières dents de bébé est un moment souvent très attendu… et un peu redouté ! Quand les petites ...

  • 8 min
La vie de bébé
Prendre soin des dents et prévenir les caries de votre enfant Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Prendre soin des dents et prévenir les caries de votre enfant

Saviez-vous qu’il est important de prendre soin des dents de bébé avant même qu’elles n’apparaissent ? Les bons réflexes ...

  • 9 min
La vie de bébé