Enfant faisant ses premiers pas au côté de sa maman

Les premiers pas de bébé : à quel âge et comment l’aider ?

Comment se déroule l’apprentissage de la marche et de quelle façon accompagner bébé ?

  • 10 min

Votre tout-petit se tient déjà debout et commence à poser maladroitement un pied, puis l’autre. Les premiers pas de bébé sont un véritable événement ! Quel bonheur et quelle fierté de voir son petit aventurier commencer à marcher :) Un moment que l’on s’empresse d’immortaliser en photo ou vidéo pour le partager avec toute la famille. Mais avant de pouvoir gambader sur ses deux petits pieds, votre enfant va devoir passer par plusieurs étapes indispensables, plus ou moins longues. En tant que parent, malgré l’impatience, il faudra alors le laisser progresser à son rythme. À quel âge marche un bébé ? Comment l’accompagner dans son apprentissage de la marche ? On vous dit tout dans cet article.

À quel âge bébé fait-il ses premiers pas ?

Un bébé fait ses premiers pas en moyenne entre l’âge de 9 et 18 mois. Certains enfants vont apprendre à marcher un peu plus tôt, d’autres un peu plus tard. Rassurez-vous, une marche tardive n’a rien à voir avec l’intelligence ou un mauvais développement. Chaque enfant prend le temps dont il a besoin pour passer le cap. Les parents rentrent aussi dans l’équation : si vous ou votre partenaire avez fait vos premiers pas sur le tard, il y a des chances pour que votre tout-petit en fasse de même. C’est aussi une période riche en apprentissage, durant laquelle l’enfant ne peut en général assimiler qu’une chose à la fois. Il est donc possible que votre petit explorateur soit concentré sur le langage ou la motricité fine, la marche arrivera plus tard. Alors, même si les autres parents s’émerveillent autour de vous « Lucas se met debout tout seul ! », inutile de comparer l’évolution de votre enfant à celle des autres, il suit simplement son propre rythme !

Bébé ne marche pas : quand s’inquiéter ?

Si votre petit aventurier ne marche toujours pas après 18 mois, mais qu’il se déplace sur les fesses, marche à quatre pattes, sait se tenir assis et semble très actif, il n’y a généralement pas de souci à se faire. À quoi bon se presser alors qu’il peut déjà explorer le monde comme il le souhaite ? Il ne se lancera que lorsqu’il se sentira prêt. Toutefois, il est recommandé de consulter votre pédiatre ou votre médecin passé dix-huit mois pour s’assurer que tout va bien. Si votre enfant ne montre pas de signe de développement moteur et ne bouge pas ses membres avant quinze mois, il est également nécessaire de prendre rendez-vous avec un spécialiste.

En dehors de ces cas, la règle d’or est la patience. Avant de pouvoir se tenir debout, bébé va devoir développer de nombreuses capacités comme l’équilibre, la coordination, la conscience de son corps et de l’espace. À chaque étape, ses muscles vont se tonifier un peu plus pour lui permettre d’aborder la suivante. Tout un programme qui peut prendre du temps !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

Les premiers pas de bébé : quelles sont les étapes ?

Bébé apprend à se tourner sur le ventre : votre tout-petit parvient à tenir sa tête et à en contrôler les mouvements. Curieux par ce qui se trouve autour de lui, il va progressivement se retourner sur le ventre.

Il rampe et marche à quatre pattes : après avoir apprivoisé la position assise, votre petit explorateur va pouvoir s’amuser à ramper, à avancer sur ses fesses ou à marcher à quatre pattes. Il gagne alors en autonomie. S’il saute la case « quatre pattes », pas de panique, certains enfants n’en ressentent pas le besoin.

Il se tient debout avec un support : votre tout-petit découvre la verticalité. Il peut maintenant découvrir le monde qui l’entoure avec un point de vue différent. Un grand changement ! Dans un premier temps, il a besoin de s’appuyer sur les meubles pour réussir à se tenir debout. Puis, il va peu à peu marcher de côté, toujours en s’accrochant à un support. Durant cette étape, il va apprendre à soulever le pied plutôt que de le glisser, et à transférer son poids d’une jambe sur l’autre. Un vrai travail d’équilibriste qu’il maîtrisera bientôt comme un chef.

Le temps des premiers pas tout seul : bébé réussit à se tenir en position debout tout seul, sans appui. Une fois qu’il se sentira prêt et bien stable, il va oser lâcher ses mains pour esquisser ses premiers pas sans aide. Au début, ils sont hésitants et maladroits. Sa démarche est à croquer, d’autant qu’il est très fier de lui ! Les petites chutes ne sont pas rares, surtout qu’il a du mal à ralentir une fois qu’il est lancé, même face à un obstacle.

Sa marche va peu à peu gagner en assurance et en rapidité au fil du temps. Il faudra attendre l’âge de 2 ou 3 ans avant qu’il apprenne à courir. A ce moment-là, il sera même difficile de le suivre !

Le délai entre les premiers pas aidés d’un support et la marche peut donc prendre du temps : des jours, des semaines, voire des mois. Votre petit aventurier doit en effet apprivoiser l’équilibre pour réussir à se tenir debout sans aucune aide, puis se sentir prêt à lever un pied, puis l’autre. Le temps de s’habituer, il est possible qu’il alterne avec le quatre pattes. Chaque enfant étant unique, il se lancera dans la grande aventure de la marche lorsqu’il se sentira suffisamment prêt.

Bon à savoir !

Lors de ses premiers pas, votre enfant peut avoir les jambes arquées et avoir tendance à marcher sur la pointe des pieds. Ces particularités sont tout à fait normales et vont disparaître d’elles-mêmes. Cependant, si elles persistent ou en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre.

Comment aider bébé à marcher ?

Encouragez-le : n’hésitez pas à le féliciter et à le rassurer. Un enfant qui évolue sous le regard bienveillant de ses parents va apprendre à marcher avec davantage de plaisir et de confiance. Toutefois, il est important de l’accompagner sans pression et sans le brusquer.

Respectez son rythme : vous avez hâte de voir votre tout-petit se mettre debout et cavaler, mais attention à ne pas le presser. Un enfant apprend à marcher tout seul, il est important de ne pas précipiter les choses. Il risquerait alors de passer à côté de certaines étapes essentielles sans avoir le temps de poser bases solides. Ne mettez pas votre enfant debout si cela ne vient pas de sa propre initiative, car ses muscles et son cerveau ne sont pas encore suffisamment développés pour tenter l’aventure. Évitez aussi les encouragements trop insistants et pressants.

Laissez-le explorer de lui-même : dès que possible, sortez-le de son transat, de son parc ou de sa chaise haute. Grâce à sa soif de découverte, il va progresser de lui-même. Plus vous le laisserez ramper et se mouvoir librement, plus son apprentissage de la marche sera facilité. Laissez-le jouer sur son tapis d’éveil plusieurs heures par jour et faire ses propres expériences tout seul, sans le surstimuler. Votre petit explorateur aura davantage confiance en ses capacités s’il traverse les différentes épreuves de lui-même.

Évitez de lui tenir les deux mains pour l’aider à marcher : en voulant l’aider à marcher, on peut être tenté de le tenir par les mains, en maintenant ses bras en l’air. C’est pourtant un réflexe à éviter. Cette position va perturber son équilibre et votre enfant pourrait devenir dépendant de l’adulte en pensant qu’il lui faut une main pour avancer. Ne vous inquiétez pas, il va réussir à se débrouiller tout seul à force de tentatives.

Mettez un jouet en hauteur : une petite astuce pour l’inciter à se redresser de lui-même : positionnez quelques-uns de ses jouets favoris en hauteur !

Choisissez des habits adaptés : votre petit explorateur a besoin de pouvoir bouger comme il le souhaite sans se sentir gêné dans ses mouvements. Mettez-lui des vêtements souples et confortables pour lui offrir plus de liberté. Évitez les matières comme le jean, trop contraignantes. Côté couches, il a aussi besoin de se sentir à l’aise. Nous avons justement développé des couches spécialement pensées pour les aventuriers actifs. Grâce à leur maintien optimal et à leur formule respectueuse pour la peau, nos couches-culottes pourront accompagner votre tout-petit dans sa découverte du monde. ;)

Le rassurer en cas de chute : les chutes font partie intégrante de l’apprentissage de la marche ! Bébé va très souvent se retrouver sur les fesses. S’il tombe, rassurez-le calmement en essayant de ne pas surréagir et encouragez-le à se relever.

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

Comment créer un environnement sûr à la maison ?

Avant de pouvoir gambader comme un grand, votre petit explorateur a besoin de s’exercer. Pour le stimuler, laissez-le explorer certaines pièces de la maison à sa guise, en veillant à ce qu’il puisse évoluer dans un environnement sans danger.

Voici quelques éléments à surveiller :

  • Recouvrez le coin des meubles avec des protections pour éviter qu’il ne se fasse mal.

  • Vérifiez que les meubles sont bien stables et correctement fixés pour que bébé puisse s’appuyer dessus sans risque

  • Retirez tout objet précieux (sinon adieu le beau vase de mamie !), fragile, ou susceptible de tomber.

  • Mettez des barrières de sécurité au niveau des escaliers et des portes où il n’a pas le droit d’aller.

Quels jouets pour aider bébé dans son apprentissage de la marche ?

Le chariot de marche est une très bonne idée pour aider bébé dans ses premiers pas. En le tirant et le poussant, il va pouvoir faire l’expérience du déséquilibre, essentiel dans l’acquisition de la marche. Choisissez un modèle solide qui ne va pas trop vite, adapté aux premiers pas maladroits de bébé. Un autre incontournable pour accompagner bébé dans son éveil : le porteur. Non seulement il sera très heureux de pouvoir se déplacer sur son petit bolide, mais il va également développer ses muscles en le poussant pour avancer.

En revanche, le trotteur (aussi appelé youpala) est vivement déconseillé par les professionnels de la petite enfance. Il peut en effet retarder l’apprentissage de la marche et entraîner une mauvaise posture. Suspendu dans son siège, l’enfant pousse sur la pointe des pieds pour avancer, sans être complètement sur ses appuis. Il maîtrise également moins les notions de distances à cause de la structure du trotteur et se déplace à toute allure avec des risques d’accidents à la clé.

Quelles chaussures pour les premiers pas de bébé ?

Difficile de ne pas craquer devant les adorables petites chaussures pour enfant. Pourtant, lors de ses premiers pas, bébé a besoin de marcher pieds nus le plus possible. Les nombreux récepteurs sensoriels situés sous les pieds lui permettent en effet de mieux sentir ses appuis et la différence de sols sous ses pieds. Les muscles des pieds vont également mieux se développer et permettre à l’enfant de développer sa stabilité et sa coordination. À la maison, laissez-le autant que possible gambader pieds nus. L’hiver, s’il fait froid, vous pouvez le couvrir avec des chaussettes antidérapantes. Les chaussures premiers pas sont à réserver pour les activités en extérieur. Choisissez un modèle fermé, léger, avec une semelle bien souple et un contrefort au niveau du talon. Ne prenez pas une taille au-dessus en espérant les garder plus longtemps, elles doivent être parfaitement adaptées à sa pointure.

L’acquisition de la marche est donc un processus long durant lequel il est essentiel d’être patient. Rien ne presse, votre petit aventurier sera bientôt un marcheur hors pair. ;)

Ces articles pourraient également vous plaire

Diversification alimentaire : quand et comment démarrer ? Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Diversification alimentaire : quand et comment démarrer ?

Habitué au lait depuis sa naissance, votre enfant va pouvoir peu à peu s’ouvrir à de nouvelles saveurs. C’est le moment ...

  • 12 min
La vie de bébé
Premières dents de bébé : à quel âge et comment le soulager ? Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Premières dents de bébé : à quel âge et comment le soulager ?

L’arrivée des premières dents de bébé est un moment souvent très attendu… et un peu redouté ! Quand les petites ...

  • 8 min
La vie de bébé
Bébé nageur : âge, bienfaits et essentiels à emporter Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Bébé nageur : âge, bienfaits et essentiels à emporter

La plupart des bébés et jeunes enfants adorent l’eau ! Quoi de mieux, que de barboter et patauger dans l’eau fraîche ? ...

  • 6 min
La vie de bébé