Femme enceinte auscultée par son médecin au stethoscope

Les différentes contractions chez la femme enceinte

Grossesse et accouchement : comment reconnaître les contractions ? Quand partir à la maternité ?

À l’approche du terme de la grossesse, les pensées des futures mamans sont bien souvent préoccupées par l’accouchement imminent et les contractions qui l’accompagnent. À quoi ressemblent les contractions ? Sont-elles douloureuses ? Comment les distinguer ? Dans cet article, on vous a préparé un vaste aperçu des différents types de contractions pendant la grossesse et l’accouchement.

Qu’est-ce qu’une contraction ?

Les contractions sont les mouvements des muscles utérins qui se produisent durant la grossesse et pendant l’accouchement. Il existe différents types de contraction qui se produisent à différents moments de la grossesse. Chaque type de contraction a sa propre fonction : certaines contractions préparent votre corps à l’accouchement, d’autres permettent d’expulser votre bébé de votre utérus. Vous les sentirez probablement varier en intensité et en fréquence. Face à la douleur des contractions, toutes les femmes ne sont pas égales, c’est pourquoi il est difficile de décrire à quel point elles peuvent être douloureuses. Néanmoins, cela vous sera peut-être utile de connaitre les caractéristiques des différents types de contractions, car elles ne sont pas toutes le signe que le travail a débuté. Apprendre à les distinguer vous permettra de reconnaître celles qui annoncent une naissance imminente et qu’il est temps de se rendre à la maternité.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu sur mesure pour chaque étape de votre grossesse ainsi que notre plan de grossesse !

Les contractions pendant la grossesse

Le travail prématuré :

Les contractions précoces ou travail prématuré sont des contractions qui peuvent survenir avant la 36e semaine de grossesse. Vous pouvez les reconnaître au fait que votre utérus se contracte environ trois fois par heure dans des intervalles relativement courts, et que la douleur s’intensifie progressivement. Ces contractions peuvent être accompagnées d’un écoulement aqueux, voire sanglant. Ainsi, vous devez être attentive à ces contractions et en informer votre médecin. Si elles ne sont pas signe de naissance prématurée, elles peuvent néanmoins être un signal d’alarme de votre corps vous indiquant une surcharge physique et/ou émotionnelle et qu’il est urgent que vous leviez le pied ! Un peu de repos et de relaxation pourraient vous faire le plus grand bien, par ailleurs, votre médecin vous recommandera probablement du magnésium pour son effet antispasmodique. Si vous êtes entrée dans une phase de travail prématuré, alors ce dernier pourra vous proposer un médicament ralentissant ou arrêtant la progression du travail, voire un cerclage du col de l’utérus en dernier recourt.

Les contractions de Braxton-Hicks ou de « faux travail » :

Vous ressentirez sûrement durant votre grossesse des contractions utérines appelées contractions de Braxton-Hicks. Si elles peuvent se manifester durant toute la grossesse, les futures mamans les ressentent généralement au cours du troisième trimestre. Bien que cette sensation puisse être surprenante au début, ces contractions sont tout à fait normales et ne doivent pas vous inquiéter. Elles correspondent au resserrement et relâchement de vos muscles utérins. Au niveau de l’intensité, de la fréquence et de la durée, elles sont irrégulières. Vous pourrez sentir votre ventre se durcir puis se relâcher. Elles ne sont pas douloureuses, si bien que certaines femmes enceintes n’en ont même pas conscience, d’autres les assimilent aux tiraillements ressentis durant la période prémenstruelle. Elles s’estompent avec du repos, une douche ou un bon bain chaud.

Si elles surviennent plus de trois à quatre fois par heure ou plus de dix fois par jour ou qu’elles sont accompagnées d’écoulements ou de saignements, consultez votre médecin ou votre sage-femme par précaution.

Les contractions de prétravail

Les contractions de prétravail peuvent se produire au cours du troisième trimestre de grossesse soit vers la 36e semaine. Elles peuvent s’intensifier à mesure que la naissance approche et préparent votre corps à l’accouchement. Vous pouvez reconnaître ces contractions au fait qu’elles apparaissent à des intervalles irréguliers et qu’elles sont relativement indolores. Vous pouvez par exemple ressentir des tiraillements aigus dans le bas du dos, au niveau de l’aine ou sentir une pression accrue sur votre vessie.

Au fur et à mesure que la naissance approche, vos contractions peuvent s’intensifier et devenir plus douloureuses, car elles poussent la tête du bébé vers votre pelvis afin qu’il se place correctement dans votre bassin. Ainsi, votre enfant est définitivement installé pour l’accouchement qui n’est désormais qu’une question de temps. Ces contractions peuvent être intenses, ici encore le bain chaud est votre meilleur ami. Vous pouvez également en profiter pour mettre en application les techniques de respiration apprises lors des cours de préparation à la naissance pour vous relaxer.

Mother and son unpacking their LILLYDOO diaper subscription box

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

Contractions d’accouchement

Beaucoup de femmes craignent de confondre les contractions de « faux » ou prétravail des contractions d’accouchement et de ne pas se rendre compte que ce dernier est imminent. En réalité, cette appréhension est généralement infondée. Ainsi, les contractions liées au travail sont difficiles à ignorer tant elles peuvent être intenses. De plus, elles apparaissent à des intervalles réguliers. Du fait qu’elles se produisent souvent autour de votre date de terme, vous pouvez plus facilement les reconnaître. Elles peuvent également être accompagnées d’une légère diarrhée. Bien que chaque femme ressente les contractions de façon différente, la plupart des jeunes mamans déclarent rétrospectivement n’avoir eu aucune difficulté à distinguer les contractions en raison du changement d’intensité.

Les contractions de dilatation

Les contractions de dilatation marquent le début de l’accouchement et de sa phase la plus longue. Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes étapes d’un accouchement naturel, retrouvez tout ce qui vous attend dans notre article « Accouchement : signes, étapes et naissance ». À partir de la 37e semaine de grossesse, vous pouvez vous attendre à ce qu’elles apparaissent à n’importe quel moment ! En effet, elles permettent au col de l’utérus de s’ouvrir jusqu’à 10 cm. Tout d’abord, les contractions de dilatation sont irrégulières, puis deviennent plus intenses et finissent par revenir toutes les deux à dix minutes. Chaque contraction dure environ une minute et demie, de nombreuses femmes les comparent à des douleurs menstruelles qui deviennent progressivement plus fortes. Dès que vous ressentez la contraction arrivée, essayez de respirer calmement et profondément. Si possible, mesurez les intervalles entre les contractions. Si elles durent entre une et une minute et demie, il est temps de se rendre à la maternité ou d’appeler votre sage-femme, si vous accouchez à votre domicile.

Les contractions de pression

L’apogée de l’accouchement, la phase dite d’expulsion, débute avec les contractions de pression. Dès que le col de l’utérus s’est complètement dilaté, les contractions de pression succèdent aux contractions de dilatation. Celles-ci sont intenses et se produisent à des intervalles très courts. Elles permettent de faire descendre votre bébé et vous donneront envie de pousser. Bien que cette phase de l’accouchement soit assez éprouvante, l’idée et l’envie de tenir votre tout-petit dans vos bras vous donneront sûrement une force insoupçonnée.

Les contractions de délivrance

Quelques minutes après l’accouchement, les contractions réapparaissent. Elles durent généralement entre 10 et 15 minutes et permettent d’expulser le placenta auquel votre bébé était attaché pendant toute la grossesse. Ces contractions sont beaucoup moins intenses et peuvent être comparées à de fortes douleurs menstruelles.

Les contractions postnatales

Même si cela peut paraître étrange au début, malheureusement les contractions ne s’arrêtent pas avec la fin de l’accouchement, vous les ressentirez encore durant quelques jours. Ces contractions permettent à votre utérus de reprendre sa taille initiale et arrêtent les saignements après l’accouchement. Lorsqu’il s’agit d’un deuxième ou troisième enfant, les contractions sont souvent plus fortes, car l’utérus doit se contracter plus intensément pour involuer.

Si vous allaitez, il se peut que vous ressentiez les douleurs plus intensément. La coupable ? L’ocytocine, l’hormone de l’allaitement et de la sexualité, libérée pendant que vous allaitez, elle favorise les resserrements utérins.

À quoi ressemblent les contractions ?

Beaucoup de futures mamans donnant naissance pour la première fois s’interrogent sur l’accouchement et notamment sur les contractions et leur intensité. Malheureusement, ou peut-être heureusement, il est difficile de répondre à cette question tant chaque femme est différemment lotie. La sensation des contractions et l’intensité de la douleur pendant l’accouchement sont individuelles et dépendent, en autres, de l’état physique et mental de la future maman. Si vous êtes tendue et que l’idée d’accoucher vous donne des sueurs froides, des séances d’hypnose pourraient vous permettre de vivre votre accouchement plus sereinement. Au cours des séances d’hypnonaissance, vous apprendrez les différentes techniques de respiration et de relaxation. L’approche la plus connue consiste à considérer les contractions comme des vagues et d’omettre leur caractère douloureux et négatif associé.

Quand partir à la maternité ?

C’est la question que beaucoup de futurs parents se posent, surtout lorsqu’il s’agit de leur premier enfant. Avec le recul, beaucoup avouent s’y être rendus bien trop tôt ! :) L’intervalle et la durée des contractions vous indiqueront le moment opportun. Si elles sont régulières, soit environ toutes les cinq minutes pour un premier enfant, et qu’elles durent plus de 30 secondes, il est probablement temps de se rendre à la maternité ou d’appeler votre sage-femme en cas d’accouchement à domicile. Pour les grossesses suivantes, les naissances sont généralement plus rapides, c’est pourquoi vous pouvez vous rendre à la maternité quand les contractions surviennent toutes les dix minutes.

En cas de rupture prématurée de la poche des eaux, de saignements vaginaux, d’intenses douleurs, de fièvre, de troubles visuels, de nausées ou encore de vertiges, vous devez vous rendre immédiatement à la maternité.

La sage-femme contrôlera vos contractions soit par palpation ou par monitoring fœtal qui analyse en temps réel non seulement vos contractions, mais également le rythme cardiaque de votre bébé. Elle peut par ailleurs réaliser un toucher vaginal afin d’apprécier l’ouverture du col de l’utérus. En fonction de l’avancement du travail, vous serez soit directement accueillie en salle d’accouchement ou resterez dans la salle d’auscultation. Si vous vous êtes rendue trop top à la maternité, il est alors fort probable que le personnel de la maternité vous renvoie chez vous, ce qui n’est finalement pas plus mal puisque vous pourrez être au calme et vous relaxer avant l’accouchement.

Même si vous appréhendez les contractions et les douleurs liées à l’accouchement, dites-vous que chacune vous rapproche un peu plus de votre petit aventurier. Une bonne préparation et une attitude positive peuvent vous aider à passer à cette étape plus sereinement. Relaxez-vous, la plus belle des récompenses pointera bientôt le bout de son petit nez. ;)

Ces articles pourraient également vous plaire

Accouchement : signes, étapes et naissance Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Accouchement : signes, étapes et naissance

Vous attendez ce jour depuis neuf mois et tout d’un coup, ce moment est arrivé : les premiers signes de la naissance de ...

  • 9 min
Naissance et premiers jours
Projet de naissance : notre guide pour le rédiger Artboard Copy 2 Created with Sketch.

Projet de naissance : notre guide pour le rédiger

Votre petit aventurier verra le jour dans quelques mois, et avec lui, la question de l’accouchement se précise. Pour le ...

  • 9 min
Grossesse
Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé

« La naissance, c’est le plus beau jour de ta vie. », « Dès que tu le regardes, toute la douleur est oubliée », « Tu ...

  • 6 min
Naissance et premiers jours