Femme allongé avec les deux mains sur son ventre

Lochies : zoom sur les saignements après l’accouchement

5 questions pour comprendre ce qui vous attend avec les saignements post-partum

Bien que chaque jeune maman passe par cette étape du post-partum, le sujet des lochies reste encore trop rarement abordé. C’est d’autant plus étonnant que, les lochies ou saignements après accouchement font partie du processus normal des suites de couches et qu’elles permettent à votre corps de se remettre de la grossesse. Bien qu’elles soient inconfortables, vous n’avez pas à en avoir honte ou à vous inquiéter de ces abondantes pertes vaginales ! Dans cet article, on répond aux 5 questions les plus communément posées sur les lochies.

Que sont les lochies ?

Les lochies ou saignements post-accouchement sont des écoulements vulvaires expulsés de l’utérus après l’accouchement. Ces écoulements se composent de sang, de résidus utérins, de mucus, de vernix (substance grasse et blanchâtre qui protégeait la peau de bébé) et de membranes placentaires. Le sang, parfois sous forme de caillot, provient de la plaie laissée par le détachement du placenta. Quant aux muqueuses, elles recouvraient votre utérus pendant la grossesse et sont également expulsées. Au fur et à mesure, les lochies changent de consistance et de couleur, passant du rouge foncé au blanc jaunâtre.

Les femmes ayant eu une césarienne passent aussi par cette étape de suites de couches. Néanmoins, comme l’utérus involue plus lentement qu’à la suite d’un accouchement naturel, le flux est généralement plus faible, mais peut durer plus longtemps. Parfois, une césarienne peut être suivie d’un curetage afin de retirer une partie des tissus, ainsi les saignements sont moins abondants.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

Quelle est la durée des saignements après l’accouchement ?

Les saignements post-accouchement durent généralement entre deux et six semaines. Chez les femmes allaitantes, ils peuvent durer moins longtemps, car l’hormone ocytocine sécrétée par l’allaitement favorise les contractions utérines et l’élimination des pertes. Si les pertes sont abondantes durant les premiers jours, elles deviennent de plus en plus faibles au fil des semaines, s’éclaircissent et changent de consistance. On distingue quatre différentes phases :

  • Premiers jours post-accouchement

    • Couleur : rouge

    • Consistance : liquide

    • Intensité : abondante

    • Composition : sang, muqueuse utérine, membranes placentaires, vernix, lanugo (duvet recouvrant le fœtus) et éventuellement du méconium (premières selles du nouveau-né).

  • Une semaine post-accouchement

    • Couleur : brunâtre

    • Consistance : liquide

    • Intensité : faible

    • Composition : sérum sanguin, globules blancs, liquide lymphatique

  • Deux semaines post-accouchement

    • Couleur : jaunâtre

    • Consistance : crémeuse

    • Intensité : faible

    • Composition : cellules mortes mélangées à du mucus et autres bactéries

  • Trois semaines post-accouchement

    • Couleur : blanchâtre

    • Consistance : liquide

    • Intensité : faible

Quelles sont les règles d’hygiène à respecter ?

Même si vous appréciez le confort des tampons pendant vos règles, avec les lochies, vous devrez vous en passer. En effet, les tampons sont à bannir, ils pourraient permettre aux bactéries de proliférer dans l’utérus et provoquer une infection. Il est préférable de faire le plein de serviettes spéciales maternité avant votre accouchement. Si vous accouchez à la maternité, elles vous seront fournies durant votre séjour. Plus grandes que les serviettes hygiéniques classiques, ces serviettes sont spécialement conçues pour absorber le flux abondant des premiers jours de lochies. Elles ont également l’avantage d’être particulièrement douces et d’être dépourvue du film plastique généralement présent sur les serviettes classiques.

Durant les premiers jours, vous devrez sûrement changer votre serviette toutes les heures. Puis, au fur et à mesure que les lochies s’atténuent, vous pourrez espacer vos changes. Si durant la nuit, vous manquez le moment opportun, vous pouvez couvrir votre linge de lit d’une serviette épaisse en éponge. Ainsi, les fuites ne viendront pas tout salir ! ;) Lorsque le flux devient moins abondant, vous pouvez passer aux serviettes hygiéniques classiques, essayez de privilégier les serviettes 100 % coton. Pour prévenir les infections, changez très régulièrement vos protections, d’autant plus si vous avez eu une épisiotomie ou une déchirure périnéale durant l’accouchement. Il est également conseillé de se laver les mains avant et après le changement de votre serviette et de nettoyer la zone intime uniquement à l’eau claire et tiède.

Notre astuce : rincez votre zone intime à l’eau tiède après chaque passage aux toilettes. Si vous avez un bidet dans votre salle de bain, il sera particulièrement pratique ! :D Vous pouvez également prendre une douche ou utiliser un flacon avec une pipette. Quelques gouttes d’essences de calendula dans l’eau peuvent favoriser la cicatrisation.

Mother and son unpacking their LILLYDOO diaper subscription box

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

Quelles sont les précautions à prendre ?

En réalité, pendant la période des lochies, vous n’avez pas à vous priver de quoi que ce soit. Néanmoins, vous devez vous ménager et vous accorder suffisamment de repos, après tout votre corps vient de réaliser un vrai exploit ! Le stress peut affecter la cicatrisation de l’utérus, une reprise des saignements est donc un signal d’alerte qu’il faut lever le pied.

Encore aujourd’hui, le mythe selon lequel les jeunes mamans ne doivent pas se baigner pendant la période des lochies persiste notamment à cause du risque d’infection. Certes, les baignades de longue durée comme à la piscine sont à proscrire, cependant il n’y a pas de contre-indication à un petit bain relaxant à la maison. Ce que beaucoup de femmes trouvent particulièrement bénéfique avec les désagréments post-accouchement comme les montées de lait ou les éventuelles hémorroïdes, découvrez ce à quoi vous attendre pendant le post-partum dans notre article « Accouchement et post-partum : 10 choses dont personne ne parle ». Évitez néanmoins de prendre des bains de plus d’une dizaine de minutes, d’autant plus si vous avez eu une épisiotomie ou une déchirure périnéale. L’eau pourrait ramollir la cicatrice. Après le bain, pensez à bien sécher vos parties génitales en tapotant avec un linge doux.

Les rapports sexuels sont également possibles pendant la période des lochies. Toutefois, laissez à votre corps le temps de se rétablir, au début, il est conseillé d’utiliser un préservatif afin de limiter le risque d’infection. Il est généralement recommandé d’attendre au moins six semaines avant de reprendre une vie sexuelle, notamment si vous avez eu une épisiotomie ou une déchirure périnéale. Si vous ne vous sentez pas encore prête après six semaines, prenez votre temps et parlez-en avec votre partenaire, après tout il existe différentes façons d’avoir des rapports intimes. ;)

Quels symptômes surveillés et quand consulter son médecin ?

Il peut arriver que le col de l’utérus ne soit pas assez dilaté ou même obstrué, ce qui empêche l’écoulement des substances vaginales qui s’accumulent dans l’utérus. Cette congestion se manifeste par des maux de tête, de la fièvre, des douleurs dans le bas du ventre et une odeur très désagréable (même si les lochies ont généralement une odeur peu agréable, vous remarquerez la différence). Si vous présentez ces symptômes, vous devez impérativement vous rendre chez votre médecin dès que possible. Pour éviter une congestion éventuelle, vous pouvez vous allonger sur le dos et réaliser de petits massages sur le ventre.

Vous devez également consulter votre médecin si les saignements semblent anormalement abondants. Voici quelques exemples :

  • vous devez changer votre serviette hygiénique plus d’une fois par heure

  • une semaine après votre accouchement, les pertes sont toujours aussi abondantes et rouges

  • votre flux redevient abondant après que celui-ci se soit affaiblie

Si les lochies font partie des phénomènes peu glamours du post-partum, elles restent néanmoins très utiles pour votre corps, qui fait le « grand ménage ». On espère que cet article vous aura aidé à vous préparer à cette nouvelle étape post-accouchement. On vous souhaite un bon rétablissement ! ;)

Ces articles pourraient également vous plaire

Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé

« La naissance, c’est le plus beau jour de ta vie. », « Dès que tu le regardes, toute la douleur est oubliée », « Tu ...

  • 6 min
Naissance et premiers jours
Soins de la cicatrice post-césarienne Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Soins de la cicatrice post-césarienne

En France, environ un enfant sur cinq nait par césarienne. Une cicatrice étroite juste au-dessus de l’os pubien rappelle ...

  • 7 min
Naissance et premiers jours
Retour de couches : les premières règles après l’accouchement Artboard Copy 4 Created with Sketch. Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Retour de couches : les premières règles après l’accouchement

Bientôt un an qu’elles s’étaient absentées, si bien que vous les aviez presque oubliées, mais comme toute bonne chose à ...

  • 7 min
Naissance et premiers jours