Mère et père tenant leur nouveau-né dans les bras

Accouchement et post-partum : 10 choses dont personne ne parle

Accouchement et suite de couches : qu’est-ce qui vous attend ? On lève les tabous !

Beaucoup de jeunes mamans avouent ne pas avoir été assez informées sur certains maux et aspects peu attrayants de l’accouchement et du post-partum ou suites de couches : la période suivant la grossesse. Celle-ci peut être assez déstabilisante, car on en parle encore que trop peu et qu’on peut facilement se retrouver perdue face aux différents changements corporels. Si vous n’avez jamais entendu parler des lochies, montées de lait ou du baby blues, alors cet article est fait pour vous. On y lève tous les tabous sur les phénomènes survenant durant l’accouchement et le post-accouchement dont on entend rarement parler !

1. Les déchirures périnéales pendant l’accouchement sont assez courantes

Même si cela ne fait probablement pas partie de votre accouchement idéal, les déchirures périnéales et autres blessures sont assez courantes durant un accouchement naturel. Si les mots font peur, dans la réalité, c’est moins mauvais que ce qu’on peut le penser. En effet, dans de nombreux cas, elles sont superficielles et touchent les muqueuses du vagin et les tissus conjonctifs et la peau. Il peut également s’agir de gonflements des tissus qui disparaissent en quelques jours. Dans certains cas, notamment lorsqu’elles sont plus profondes, les déchirures sont suturées par la sage-femme en fin d’accouchement. Vous devrez ainsi vous ménager et apporter un soin particulier aux cicatrices qui restent douloureuses pendant quelques jours. Ainsi, lavez-vous les mains avant et après la miction, nettoyez la cicatrice en faisant couler un filet d’eau, et séchez-les en tapotant avec un linge doux, n’utilisez surtout pas de sèche-cheveux. Si vous souhaitez diminuer le risque de déchirures et préparer votre périnée à l’accouchement, vous pouvez le masser régulièrement dans les dernières semaines de grossesse avec une huile pour le massage du périnée.

2. Au revoir pudeur et intimité !

Si vous accouchez à la maternité, on préfère vous le dire, vous y aurez peu d’intimité. À titre de comparaison, la salle de travail peut parfois se transformer en véritable ruche. Pendant les premières contractions, les sages-femmes et médecins vérifieront régulièrement votre col de l’utérus et palperont votre abdomen. Après la naissance, ils vous aideront à allaiter (si vous le souhaitez), examineront vos mamelons et vous poseront des questions sur vos selles. Si cela vous gêne et vous met dans une position inconfortable, on le comprend, vous pouvez consigner vos souhaits dans votre projet de naissance. Par ailleurs, essayez de dédramatiser la situation, après tout le personnel médical a déjà tout vu et ne souhaite que le meilleur pour vous et votre bébé.

3. Un nouveau-né n’est pas forcément mignon à la naissance

Quand on pense à un bébé, on imagine un petit poupon tout rose, aux traits fins et aux grands yeux bleus. Mais soyons honnête, à la naissance, un nouveau-né n’a pas grand-chose à voir avec cette image parfaite. Il est fort probable que celui-ci ressemble à un petit être ridé, rouge bleuâtre, plein de sang et de vernix (substance cireuse, grasse et blanchâtre) et une tête un peu déformée, car oui, le passage de votre utérus à votre vagin peut laisser des traces. ;) Mais une chose est sûre, même si votre petit aventurier est un peu joufflu après la naissance, non seulement le principal est qu’il soit en bonne santé, mais pour vous il sera le plus beau des bébés.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

4. L’accouchement ne se termine pas après la naissance

Dès lors que bébé est là, de nombreuses femmes considèrent que l’accouchement est terminé et que les contractions ressenties durant les dernières heures vont disparaître. Malheureusement, ce n’est qu’un court instant de répit avant qu’elles ne reviennent. En effet, environ quinze minutes après la naissance de bébé, vient la délivrance du placenta. Pour l’expulser votre utérus continuera de se contracter, bien sûr les douleurs seront beaucoup moins fortes. Par ailleurs, dans les jours suivants l’accouchement, elles pourront persister, car votre utérus, qui s’est considérablement étiré pendant la grossesse, se contractera pour retrouver sa forme initiale : ce sont les « tranchées ». Toutes les jeunes mamans, qu’elles aient accouché par voie basse ou pas césarienne, connaissent ces contractions post-accouchement. Leur intensité varie d’une femme à une autre, certaines les trouvent douloureuses, d’autres les ressentent à peine. Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents types de contractions, jetez un coup d’œil à notre article : « Les différentes contractions chez la femme enceinte ».

5. La constipation et les hémorroïdes

Pendant les quelques jours suivant l’accouchement, il est fréquent de souffrir de constipation. Votre transit pourra être perturbé pour plusieurs raisons : effet secondaire de la péridurale, peur d’aller à la selle à la suite des sutures, d’une épisiotomie ou déchirures, des variations hormonales ou encore une césarienne. N’hésitez pas à en parler avec le personnel médical de la maternité qui pourra vous prescrire des laxatifs par voie orale ou des suppositoires à la glycérine, et éventuellement vous donner des conseils alimentaires tels que consommer des aliments riches en fibres. Pour rappel : aller à la selle ne peut faire sauter les points de suture d’une épisiotomie ou d’une déchirure périnéale. ;)

Un autre effet gênant pouvant survenir après l’accouchement est l’apparition d’hémorroïdes, environ 20 % des jeunes mamans en souffrent. Elles sont généralement favorisées par les poussées pendant l’accouchement, la constipation ou encore les changements hormonaux. Elles disparaissent dans les quelques jours après l’accouchement et peuvent être soulagées par des bains de siège. Des traitements existent, de même que pour la constipation, il ne faudra pas hésiter pas à en parler aux sages-femmes ou à votre médecin. On vous en dit plus dans notre article « Les hémorroïdes pendant et après la grossesse »

6. Les lochies et les serviettes post accouchement

Après la naissance de votre bébé, vous ne vous contenterez pas seulement de lui changer les couches, vous vous familiariserez également avec les épaisses serviettes hygiéniques de maternité. En effet, après l’accouchement, vous verrez apparaître des sécrétions vaginales, car votre corps évacue de l’utérus du sang, des tissus placentaires, des muqueuses utérines, mucus et autres : ce sont les lochies. Elles peuvent durer jusqu’à huit semaines après la naissance et sont beaucoup plus abondantes que les règles. Ainsi, pour éviter les fuites, il est recommandé de porter des serviettes hygiéniques spécifiques ou des culottes maternité beaucoup plus absorbantes que les serviettes classiques. Si vous accouchez à la maternité, elles vous seront fournies durant votre séjour, mais vous pouvez bien sûr vous les procurer à l’avance en pharmacie. De manière générale, si vous optez pour les serviettes, il est préférable de s’équiper de culottes en coton légèrement plus larges que votre taille habituelle. Elles maintiendront les serviettes en place et seront plus confortables.

Mother and son unpacking their LILLYDOO diaper subscription box

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

7. Les premières selles de bébé sont noires

Lorsque vous changerez la couche de votre bébé pour la première fois, vous pourrez être étonnée du contenu de celle-ci. En effet, les premières selles d’un nouveau-né sont dures et de couleur foncée allant du vert au noir, c’est ce qu’on appelle le méconium. Votre petit aventurier élimine tout ce qu’il a avalé dans l’utérus : de liquide amniotique, des cellules de peau ou encore des matières intestinales. Le méconium a une consistance assez visqueuse, voire collante. Il est le signe que l’appareil digestif et urinaire de votre enfant fonctionne. Vous pouvez le nettoyer avec un peu d’eau tiède et du liniment. Si vous souhaitez savoir ce que vous pourrez éventuellement découvrir dans la couche de bébé, jetez un œil à notre article : « Selles chez bébé » ;).

8. Vos organes doivent retrouver leur place initiale

Plus votre bébé s’est développé, plus il a eu besoin d’espace dans votre ventre. Si bien qu’à la fin de la grossesse, vos organes comme les poumons, le foie et les intestins se sont compressés vers le haut de votre corps. Après l’accouchement, vos organes reprendront petit à petit leur position initiale. Au début, vous pourrez avoir la sensation que votre ventre est vide, mais toujours aussi imposant. D’ailleurs, certaines jeunes mamans disent avoir l’impression que leur ventre est complètement mou et distendu et que quelque chose pourrait en tomber. Ne rangez pas immédiatement vos culottes, gaines ou encore vos anciens pantalons de grossesse, ils pourront apporter à votre ventre le soutien dont il a besoin pendant la période du post-partum et vous aider à vous sentir plus à l’aise.

9. Le baby blues

Depuis des mois, vous attendez avec impatience de tenir votre tout petit dans les bras et puis au moment venu : vous ne ferez que pleurer. Pas de panique ! Il est normal que durant les premiers jours avec bébé, vous soyez entièrement submergée. Dans les jours suivant l’accouchement, vous ferez face à une chute d’hormone soudaine qui entraîne ce qu’on appelle : le baby blues. Il touche de nombreuses femmes et les symptômes associés peuvent être : une baisse de morale, une forte émotivité, voire de l’anxiété. À cela s’ajoutera le manque de sommeil et l’incertitude de ne pas savoir s’y prendre avec bébé. Mais pas d’inquiétude, en général, après quelques jours, vous retrouvez un équilibre hormonal et l’appréhension disparaîtra rapidement. Si vous souhaitez en savoir plus sur le baby blues et la manière dont le gérer, retrouvez toutes les infos dans notre article : « Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé ».

10. Les montées de lait douloureuses

Dans les quelques jours suivant l’accouchement, vos seins seront plus gros, sensibles et douloureux, c’est à ce moment que commencera la production de lait : c’est ce qu’on appelle la lactation. Si vos seins vous font mal, des compresses chaudes ou une douche chaude pourront vous soulager. Vous pourrez également faire sortir un peu de lait avec quelques pressions douces. Si vous avez des fuites de lait entre les tétées, vous pourrez mettre dans votre soutien-gorge des coussinets d’allaitement. Bien qu’une montée de lait puisse être inconfortable, elle ne signifie pas que vous en produisez trop, si vous souhaitez allaiter, il est donc important de stimuler la lactation, certaines tisanes peuvent la favoriser. On vous en dit plus dans notre article « Tout ce qu’il faut savoir sur l’allaitement et l’alimentation ». D’ailleurs, votre corps s’adaptera aux besoins de votre enfant et dans quelques jours votre production se stabilisera. Si vous ne souhaitez pas allaiter, parlez-en à votre sage-femme qui pourra éventuellement mettre en place un traitement pour stopper la lactation.

Comme toute maman, vous souhaiterez sûrement prendre le temps de vous familiariser avec votre petit aventurier et votre nouvelle vie de famille pendant la période suivant l’accouchement. Bien que le post-partum puisse être physiquement inconfortable, voire douloureux et même moralement éprouvant ; dites-vous que votre corps a réalisé une performance incroyable durant les neuf derniers mois et qu’il continue de le faire. Soyez patiente avec vous-même, bientôt ces maux ne seront qu’un mauvais souvenir, vous pouvez être fière de vous ! :)

Ces articles pourraient également vous plaire

Premiers jours avec bébé à la maison : 16 précieux conseils Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Premiers jours avec bébé à la maison : 16 précieux conseils

Voilà enfin arrivé le moment du retour à la maison avec bébé ! Une étape tant attendue pour commencer une nouvelle vie ...

  • 12 min
Naissance et premiers jours
Soins de la cicatrice post-césarienne Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Soins de la cicatrice post-césarienne

En France, environ un enfant sur cinq nait par césarienne. Une cicatrice étroite juste au-dessus de l’os pubien rappelle ...

  • 7 min
Naissance et premiers jours
Devenir parent, 10 choses dont personne ne parle Artboard Copy 3 Created with Sketch. Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Devenir parent, 10 choses dont personne ne parle

Sans aucun doute, l’arrivée d’un bébé bouleverse, votre quotidien est désormais complètement chamboulé. Vous prenez ...

  • 9 min
La vie de bébé