Femme avec douleurs règle qui pose ses mains sur son ventre

Retour de couches : les premières règles après l’accouchement

Ce qu’il faut savoir sur les règles après l’accouchement et le retour de couches pendant l‘allaitement

Bientôt un an qu’elles s’étaient absentées, si bien que vous les aviez presque oubliées, mais comme toute bonne chose à une fin, les voilà de retour : les règles. Le retour de couches correspond aux premières règles après l’accouchement : quand réapparaissent elles ? Retour de couches et allaitement ? Contraception après l’accouchement ? On répond à toutes vos questions !

Qu’est-ce que le retour de couches et quand survient-il ?

Vous avez porté la vie pendant neuf mois, un exploit extraordinaire pour votre corps ! Si bien que pendant quelques semaines après votre accouchement, celui-ci se remet doucement en place : ce sont les suites de couches également appelées le post-partum. Durant cette période, votre système hormonal se remet également à fonctionner, ce qui laisse naturellement place à la réapparition de vos premières règles après l’accouchement, c’est ce qu’on appelle le retour de couches.

D’ailleurs, de nombreuses jeunes mamans sont surprises par ces premières menstruations, car il est difficile de prédire exactement la date de leur réapparition qui peut survenir à tout moment. Néanmoins, différents facteurs sont à prendre en compte et reposent sur trois cas de figure.

1. Le retour de couches et l’allaitement

Après l’accouchement, votre corps commence à produire l’hormone prolactine qui stimule la lactation. La prolactine a pour effets secondaires d’inhiber, voire de retarder l’ovulation selon le mode et rythme de l’allaitement. Si bien que vous n’avez pas vos règles ! L’absence de menstruation pendant l’allaitement est également appelée aménorrhée de lactation ou post-partum. Le moment du retour de vos règles dépend donc de la quantité de prolactine que votre corps libère. Plus vous allaitez, plus votre corps libère d’hormones et plus l’ovulation est inhibée. Bien sûr, ce n’est pas une science exacte, car le taux de prolactine varie selon chaque femme. Ainsi, certaines mamans voient leurs règles réapparaitre avant même la fin de l’allaitement quand d’autres ne les ont pas avant plusieurs semaines. Mais attention, même un allaitement exclusif ne garantit pas l’absence d’ovulation qui peut tout de même se produire même sans retour de couches.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

2. Le retour de couches sans allaitement

En principe, si vous avez fait le choix de ne pas allaiter, le retour de couches se fait plus rapidement. En effet, les montées de lait sont stoppées tout comme la sécrétion de prolactine, ce qui permet à votre taux d’hormone de revenir à la normale et à l’ovulation de se remettre en place. Vous pouvez ainsi vous attendre à un retour de couches dans les six à huit semaines après votre accouchement, pour certaines mamans, cela peut aller au-delà.

3. Le retour après une césarienne

À la suite d'une césarienne, le retour de couches se fait généralement plus tôt qu’à la suite d’un accouchement naturel. La raison ? À la suite de celle-ci, le placenta et autres résidus sont directement retirés durant l’opération, le corps n’a pas à les expulser de lui-même. De ce fait, la cicatrisation de l’utérus se fait plus rapidement tout comme le retour de couches.

Qu’est-ce qui différencie les lochies des premières règles après l’accouchement ?

Juste après l’accouchement, vous n’avez que peu de répit, car côté saignement, dame Nature ne vous fait pas de cadeau ! Votre corps expulse tous les résidus utérins et placentaires de la grossesse, bien que ce flux soit très rouge au début, cela n’a rien à voir avec les règles. Les lochies durent entre deux et six semaines, vos règles peuvent donc éventuellement se manifester directement après ces dernières. D’ailleurs, il est fort possible que vous vous demandiez comment distinguer les lochies du retour de couches. Alors que les lochies deviennent blanchâtres sur la fin, vos règles sont rouges, clair ou foncé, semblables aux menstruations d’avant grossesse. Vous n’aurez ainsi aucune difficulté à les distinguer ! ;)

Comment évolue le cycle menstruel après la grossesse ?

À la suite d'une grossesse, il faut généralement un certain temps avant que l’équilibre hormonal se rétablisse complètement. Cela peut affecter votre cycle menstruel. Les premières règles après l’accouchement sont généralement plus abondantes, parfois plus douloureuses et plus longues que d’habitude. D’ailleurs, si ces douleurs vous semblent trop intenses, vous pouvez prendre un analgésique contenant de l’ibuprofène ou du paracétamol même si vous allaitez. Vos cycles suivants peuvent également être affectés, ils peuvent être plus courts et votre flux peut être plus faible. Il peut s’écouler jusqu’à six mois avant de retrouver un équilibre hormonal et un cycle régulier. Avec l’arrivée de votre petit aventurier, votre rythme de sommeil a probablement changé, vous manquez peut-être de sommeil, ce qui peut aussi avoir une influence sur l’(ir)régularité de vos règles. Ne vous inquiétez pas si vos règles ne sont pas aussi ponctuelles que d’habitude, consultez votre gynécologue si vous saignez anormalement ou que vos règles sont particulièrement douloureuses.

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

À quoi prêter attention en matière d’hygiène ?

En matière d’hygiène, vous devez prêter attention à quelques détails pendant la période des lochies, on vous explique tout dans notre article « Lochies : zoom sur les saignements après l’accouchement ». Si vous avez vos règles juste après, continuez à accorder une attention particulière à votre hygiène intime et aux produits que vous utilisez. En effet, il se peut que votre utérus n’ait pas encore totalement cicatrisé. Si vos règles ne surviennent que plus tard et que le contrôle de routine chez votre gynécologue n’a rien révélé d’anormal, alors vous pouvez réutiliser des tampons ou une coupe menstruelle. Il est éventuellement possible que vous ayez besoin d’une taille supérieure à celle que vous utilisiez avant votre grossesse. L’insertion du tampon ou de la coupe dans votre vagin peut également vous sembler inhabituelle, voire inconfortable, car suite à l’accouchement, l’anatomie de votre vagin a évoluée. Néanmoins, cela ne doit vous inquiéter qu’en cas d’insertion douloureuse. Dans ce cas, demandez conseil à votre gynécologue.

Faut-il utiliser une contraception après un accouchement ?

Après l’accouchement, si vous ne prévoyez pas une nouvelle grossesse, il vous faut opter pour une méthode contraceptive adaptée à votre nouvelle situation de jeune maman.

Même si cela peut sembler être le cas, l’allaitement n’est en aucun cas une méthode de contraception sûre. D’ailleurs, vous pouvez théoriquement retomber enceinte peu de temps après l’accouchement. C’est précisément à cause de l’imprévisibilité des premières règles et de l’ovulation que le risque de grossesse persiste ! Vous pouvez ovuler sans vous en rendre compte et être fertile bien avant le retour de couches. Un changement dans le rythme d’allaitement peut suffire à déclencher l’ovulation. Si vous ne prévoyez pas de nouvelle grossesse, vous devez donc utiliser un moyen de contraception dès que vous reprenez une activité sexuelle.

Si vous n’allaitez pas, vous pouvez utiliser une méthode contraceptive habituelle, comme la pilule (combinée), la minipilule, le stérilet ou encore le préservatif. Si vous allaitez, les choix sont plus restreints. Les contraceptifs hormonaux contenant des œstrogènes réduisent la production de lait, ils ne sont donc pas adaptés. Vous pouvez utiliser une méthode sans hormone comme le préservatif ou le DIU, ou vous tournez vers une micropilule ou pilule micro progestative dès le 15ᵉ jour après votre accouchement. Après l’arrêt de l’allaitement, vous pourrez revenir à une pilule œstroprogestative.

Peut-être avez-vous profité de votre grossesse pour réfléchir à votre contraception ? C’est d’ailleurs un point abordé durant votre rendez-vous de suivi chez le gynécologue, ensemble, vous pouvez discuter de la méthode qui vous convient le mieux ! :)

Il faut parfois un certain temps pour que votre cycle se stabilise et redevienne aussi régulier qu'avant la grossesse. Donnez le temps à votre corps de retrouver son équilibre ! Après tout, il a fait un excellent travail pendant la grossesse et l'accouchement, il continue d’ailleurs à le faire. ;)

Ces articles pourraient également vous plaire

Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Le symptôme du baby blues durant les premiers jours avec bébé

« La naissance, c’est le plus beau jour de ta vie. », « Dès que tu le regardes, toute la douleur est oubliée », « Tu ...

  • 6 min
Naissance et premiers jours
Accouchement et post-partum : 10 choses dont personne ne parle Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Accouchement et post-partum : 10 choses dont personne ne parle

Beaucoup de jeunes mamans avouent ne pas avoir été assez informées sur certains maux et aspects peu attrayants de ...

  • 10 min
Naissance et premiers jours
Premiers jours avec bébé à la maison : 16 précieux conseils Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Premiers jours avec bébé à la maison : 16 précieux conseils

Voilà enfin arrivé le moment du retour à la maison avec bébé ! Une étape tant attendue pour commencer une nouvelle vie ...

  • 12 min
Naissance et premiers jours