échographie montrant des jumeaux

La grossesse gémellaire

Être enceinte de jumeaux : tout ce qu’il faut savoir

  • 8 min

Vous ne l’aviez pas forcément vu venir, mais votre échographie a montré deux petits cœurs qui battent dans votre ventre. Tout d’abord, félicitations, c’est deux fois plus d’amour qui vous attend. Bon et aussi deux fois plus de tout ! Comment se forme une grossesse gémellaire ? À quoi faut-il faire attention pendant cette grossesse ? Comment se déroule l’accouchement ? Nous allons vous aider à y voir plus clair pour que vous puissiez vivre cette période sereinement.

Comment se forment les jumeaux ?

La probabilité d’attendre des jumeaux est d’environ 1 sur 85. Celle-ci augmente avec l’âge, surtout après 35 ans. Cela pourrait s’expliquer par le fait que le corps mobilise davantage ses ressources, ce qui induirait des multiples ovulations pendant un même cycle. Les traitements pour la fertilité ou les inséminations artificielles augmentent également les chances d’une grossesse multiple. Ces traitements sont plus utilisés lorsque les parents avancent en âge. La grossesse gémellaire est un petit peu plus complexe que lorsqu’elle est simple. Il en existe deux types principaux.

Quels sont les types de jumeaux ? : dizygotes ou faux jumeaux

Les jumeaux dizygotes représentent 80 % des grossesses gémellaires. Elles se produisent lorsque 2 ovules sont fécondés par 2 spermatozoïdes. Il se forme alors deux fœtus qui ont chacun leur placenta et leur poche de liquide amniotique. Les placentas vont alors cohabiter dans l’utérus. Les futurs bébés peuvent être de même sexe ou de sexe différent. Ils se ressembleront comme des frères et sœurs classiques, car leur patrimoine génétique n’est pas le même.

Quels sont les types de jumeaux ? : monozygotes ou vrais jumeaux

Les jumeaux monozygotes représentent 20 % des grosses gémellaires. Elles se produisent lorsqu’un ovule qui est fécondé par un spermatozoïde se divise en 2. Deux embryons se forment alors. Les futurs bébés partagent le même patrimoine génétique, ils sont forcément du même sexe et se ressemblent beaucoup. Il existe 3 types d’implantations qui varient en fonction du moment de la division de l’œuf.

La grossesse bichoriale et biamniotique : 2 placentas et 2 poches amniotiques

Lorsque la séparation se passe moins de 2 jours après la fécondation, chaque œuf aura son placenta et sa poche de liquide amniotique. C’est ce que l’on appelle une grossesse gémellaire bichoriale et biamniotique.

La grossesse monochoriale et biamniotique : 1 placenta et 2 poches amniotiques

La grossesse est monochoriale et biamniotique lorsque la séparation a lieu entre le 3e et le 7e jour après la fécondation. Les jumeaux partagent le même placenta sur lequel il y a 2 cordons ombilicaux distincts.

La grossesse monochoriale et monoamniotique : 1 placenta et 1 poche amniotique

Lorsque la séparation se fait après le 8e jour après la fécondation, on parle de grossesse monochoriale et monoamniotique. Les deux œufs partageront le même placenta et la même poche amniotique.

Quelles sont les précautions médicales à prendre en cas de grossesse gémellaire ?

Si vous êtes enceinte de jumeaux, votre suivi médical va être plus important. Cette grossesse nécessite un suivi par un gynécologue-obstétricien spécialisé. Elle est automatiquement considérée comme à risque, bien qu’elle puisse se dérouler sans complication.

En général, une grossesse gémellaire sollicite davantage votre corps que si vous attendiez un seul enfant. Votre plancher pelvien, votre squelette, vos muscles et votre peau sont particulièrement sollicités par le volume et le poids de vos enfants.

Pendant une grossesse gémellaire, votre corps sécrète plus d’hormones HCG, ce sont les hormones de grossesse. Ce taux plus élevé entraîne de plus fortes possibilités d’avoir des nausées. Vous êtes également plus sujette à l’hypertension et la rétention d’eau.

Lors d’une grossesse simple, les professionnels de santé recommandent une prise de poids entre 12 et 15 kg. Pour une grossesse gémellaire, la recommandation est d’environ + 3/4 kg. Comme l’activité physique est plus limitée, une potentielle prise de poids trop importante est élevée. Même si les besoins sont un peu plus importants, tout comme la grossesse simple, adoptez une alimentation saine et équilibrée. On dit toujours qu'il faut manger non pas deux fois plus, mais deux fois mieux ! ;)

Les risques de diabète gestationnel pendant une grossesse gémellaire sont plus importants. Il est généralement conseillé de faire attention à son alimentation. L’anémie, c’est-à-dire une carence en fer qui entraîne qui diminution du taux d’hémoglobine, est encore plus fréquente lors des grossesses gémellaires. Les médecins recommandent de se supplémenter dès le début de la grossesse.

Durant votre grossesse, les contrôles chez le gynécologue sont plus fréquents, ainsi que les échographies. Le médecin vérifie qu’il n’y a pas de retard de croissance trop important, pas de signes de contractions prématurées et il contrôle de la longueur du col de l’utérus. Ces examens sont une mesure de précaution, la plupart des grossesses gémellaires se passent sans aucun problème.

Durant votre suivi médical, le personnel médical sera particulièrement attentif aux signes :

  • D'un accouchement prématuré, en effet, les grossesses multiples représentent 20 % des accouchements prématurés et 7 % des jumeaux naissent grands prématurés. Un enfant naît prématuré peut être exposé à certaines complications, c'est pourquoi le personnel médical y est particulièrement attentif. Pour vous faciliter la vie, vous pouvez vous tourner vers l’abonnement de couches LILLYDOO, meilleur allié de votre tranquillité d’esprit. Vous pouvez passer commande quelques semaines avant votre accouchement, ainsi, vous aurez déjà votre stock de couche avant la naissance de vos petits aventuriers.

  • D'un retard de croissance intra-utérin (RCIU) : les jumeaux partagent les mêmes ressources placentaires, et lorsque celles-ci sont limitées, le développement peut être ralenti. Cela peut aussi être en lien avec des troubles circulatoires chez la mère en fin de grossesse. Le RCIU est à l’origine d’un trop petit poids à la naissance.

  • D'un syndrome transfuseur ou transfusé chez les jumeaux monozygotes. Une grossesse gémellaire comporte un risque de syndrome de transfusion fœtale. Cela signifie que l'un des jumeaux prive le deuxième enfant de l'apport sanguin commun. Cela peut entraîner non seulement des carences et des retards de croissance chez l'un des enfants, mais aussi des complications dues à la suralimentation du deuxième enfant. Des échographies régulières sont donc particulièrement importantes pendant une grossesse gémellaire, afin de pouvoir détecter à temps une éventuelle disparité dans la croissance des bébés et, si possible, de la traiter.

Mother and son unpacking their LILLYDOO diaper subscription box

Une offre d'amour 💕

Créez votre abonnement sans engagement avant le 05.03 et recevez 10 % de réduction sur les 3 premières box. Code : AMR4LILLY

À quoi faire attention pendant une grossesse de jumeaux ?

Lors d’une grossesse simple, il y a déjà des précautions à prendre et certains interdits. Durant une grossesse multiple, les précautions sont plus importantes, car elle est considérée comme à risque. Vous devriez ainsi vous ménager le plus possible :

  • Activité physique limitée. Une grossesse gémellaire est plus fatigante et les naissances prématurées sont plus fréquentes. Le repos est recommandé et les activités physiques même douces sont à limiter. Bien sûr, vous pouvez marcher, mais il est important d’écouter votre corps et ne pas le pousser.

  • Congé maternité allongé. En France, le congé maternité, si vous êtes enceinte de jumeaux, dure 34 semaines : 12 prénatales et 22 postnatales. Vous pouvez également bénéficier d’un congé pathologique de 2 semaines avant l’accouchement et de 4 après. Ce congé permet de vous reposer, n’hésitez pas à en parler à l’équipe médicale qui suit votre grossesse. Si vous accouchez de manière prématurée, le congé prénatal que vous n’aurez pas pris sera reporté sur votre congé postnatal, il n’est pas perdu.

Quelles sont les particularités d’une naissance de jumeaux ?

Comme pour un accouchement simple, vous pouvez apporter à la maternité un projet de naissance. Évidemment, celui-ci sera respecté au maximum tout en préservant votre santé et celles de vos bébés.

Un accouchement est considéré comme prématuré avant 37 semaines de grossesse, sachant qu’une grossesse dure environ 41 semaines. Selon le CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français), il existe différentes échéances en fonction du type de grossesse :

  • Bichoriale sans complication : si l’accouchement ne s’est pas produit avant, il est programmé entre 38 SA (Semaines d’Aménorrhées) et 40 SA.

  • Monochoriale biamniotique sans complication : si l’accouchement ne s’est pas produit avant, il est programmé entre 36 SA et 38 SA.

  • Monochoriale monoamniotique sans complication : si l’accouchement ne s’est pas produit avant, il est programmé entre 32 SA et 36 SA.

Lors d’un accouchement de jumeaux dizygotes, vous avez autant de chance d’accoucher par voie basse que par césarienne. Cependant, le taux de naissances par césarienne ou avec des instruments (forceps, ventouse, etc.) est plus élevé. Pour les jumeaux monozygotes, l’accouchement se fait systématiquement par césarienne.

La naissance double est plus à risque. Notamment les hémorragies de délivrance qui sont plus élevées, car le placenta est plus gros et l’utérus plus détendu. Si vous accouchez par voie basse, vous serez forcément dans une salle de césarienne avec un gynécologue-obstétricien et un anesthésiste au cas où vos bébés ou vous en ayez besoin. Le délai de sortie entre les deux bébés doit être court pour éviter certaines complications.

La grossesse gémellaire est source d’un peu plus de tracas qu’une grossesse simple, mais elle est également source de moments très joyeux. Maintenant que vous êtes parés aux différentes éventualités, on vous propose de vous donner un coup de main pour le choix des prénoms. Ce n’est déjà pas toujours évident d’en trouver un, alors deux… Bon courage ! :)

La probabilité d’attendre des jumeaux est d’environ 1 sur 85. Celle-ci augmente avec l’âge, surtout après 35 ans.

Lors d’une grossesse simple, les professionnels de santé recommandent une prise de poids entre 12 et 15 kg. Pour une grossesse gémellaire, la recommandation est d’environ + 3/4 kg. Comme l’activité physique est plus limitée, une potentielle prise de poids trop importante est élevée.

En France, le congé maternité, si vous êtes enceinte de jumeaux, dure 34 semaines : 12 prénatales et 22 postnatales.

Ces articles pourraient également vous plaire

5 astuces contre les vergetures de grossesse Artboard Copy 2 Created with Sketch.

5 astuces contre les vergetures de grossesse

Pendant la grossesse, votre corps donne le meilleur de lui-même. Sentir votre bébé grandir en vous et observer votre ...

  • 4 min
Grossesse
Valise maternité : la liste des essentiels à emporter Artboard Copy 2 Created with Sketch.

Valise maternité : la liste des essentiels à emporter

La préparation de la valise de maternité, c’est un peu l’une des ultimes étapes avant le jour tant attendu de la ...

  • 4 min
Grossesse
Trousseau de naissance : l’indispensable pour bébé Artboard Copy 2 Created with Sketch.

Trousseau de naissance : l’indispensable pour bébé

Il n’y a pas de doute : acheter la layette et la décoration pour la chambre de votre petit aventurier fait partie des ...

  • 5 min
Grossesse