Maman en train d'allaiter son bébé

Comment reconnaître et traiter une mastite ?

La mastite : causes, symptômes et traitements

  • 8 min

L’allaitement peut conduire à quelques désagréments et inconforts comme les crevasses, les engorgements ou encore la mastite. Elle se caractérise par un épisode douloureux au niveau de seins et survient généralement tôt après la naissance de votre bébé. Elle est désagréable, mais sans danger, on vous aide à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’est une mastite ?

Une mastite est une inflammation du sein de la mère au cours de l’allaitement. Elle peut se transformer en infection. Elle est majoritairement due à un ralentissement ou arrêt de l’écoulement du lait maternel (stase), un engorgement, un mauvais drainage ou une inflammation. Elle survient essentiellement les six premiers mois d’allaitement et plus particulièrement dans les trois premières semaines suivant la naissance de votre bébé.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

et recevez du contenu et des conseils pensés spécialement pour votre vie de parent !

Quels sont les différents symptômes de la mastite ?

Dans la plupart des cas, la mastite est inflammatoire, elle est due à une surutilisation des canaux lactifères. Dans certains cas, elle peut être infectieuse, ce qui signifie qu’il y a une bactérie qui s’est développée dans les canaux.

La mastite inflammatoire

Si vous avez un sein très rouge, gonflé, très dur et chaud, il est fort à parier que vous avez une mastite. Elle est douloureuse et gêne vos tétées avec bébé. Lorsque la mastite est inflammatoire, elle peut parfois être accompagnée de fièvre. On ne peut donc que vous conseiller de demander à votre professionnel de santé préféré (sage-femme, médecin ou gynécologue), surtout si cela dure plus de quelques jours. Puisque souvent, la mastite inflammatoire passe en quelques jours, le temps que le canal redevienne normal et que votre bébé draine correctement le lait dans votre sein.

La mastite infectieuse

Après plusieurs jours, si les symptômes sont toujours présents et que vous avez de la fièvre, c’est probablement que l’inflammation de votre sein s’est transformée en infection. C’est une complication de la mastite inflammatoire. C’est alors un peu plus long à se régler, mais ne vous inquiétez pas, cela va tout de même revenir à la normale rapidement.

Les autres pathologies liées à l’allaitement

Au cours de l’allaitement, il n’est pas impossible de se frotter à d’autres petits soucis. Certains peuvent être confondus avec la mastite, et d’autres sont en lien direct avec celle-ci :

  • L’abcès du sein peut se former si le traitement de la mastite est intervenu tardivement. Si après une semaine de traitement antibiotique, les symptômes de la mastite sont toujours présents, il est prudent de vérifier qu’il n’y a pas d’abcès. C’est une boule douloureuse, inflammatoire qui peut entraîner de la fièvre.

  • L’ampoule de lait, qui peut être associée ou non à un canal bouché. C’est une ampoule (oui comme celle des pieds) à l’extrémité du mamelon. Elle est douloureuse et peut s’accompagner de fièvre. Elle peut se percer et donc débloquer le conduit.

  • L’engorgement, le lait est mal évacué pour n’importe quelle raison, ce qui peut conduire à une inflammation et ainsi une mastite.

  • Les crevasses, ce sont des lésions de la peau au niveau du mamelon. Elles peuvent être dues à des frottements et étirements, ou alors à une infection. Elles apparaissent souvent en début d’allaitement.

Quelles sont les causes d’une mastite lors de l’allaitement ?

La mastite est le plus souvent due à un mauvais écoulement du lait pour diverses raisons. Elle peut également être en lien avec l’hygiène de vie de la maman. Mais parfois, malgré toutes les précautions prises, la mastite apparaît.

Drainage du sein insuffisant

Lorsque votre bébé tète, il draine le lait de votre sein. C’est pour cela que si vous ne le faites pas téter pendant plus longtemps que d’habitude, vous ressentez que vos seins sont gonflés et douloureux. La mastite peut être causée par un drainage insuffisant, et il y a plusieurs raisons.

Mauvais positionnement de bébé à la tétée

Le positionnement de votre tout-petit durant l’allaitement est essentiel. Trouver la bonne position peut diminuer les risques d’engorgement et de potentielle mastite. Si votre bébé n’est pas dans la bonne position, sa tétée va être moins efficace. C’est pourquoi il est bon aussi de vérifier que son visage est bien positionné, qu’il prend tout le sein dans sa bouche et qu’il effectue de grands mouvements de succions. Si vous sentez qu’il déglutit moins, vous pouvez stimuler sa joue pour qu’il reprenne une tétée active.

Si malgré cela, vous sentez que bébé a du mal à téter, n’hésitez surtout pas à consulter une experte en lactation (IBLC, qui certifie un certain niveau de formation), ou un professionnel de santé formé en allaitement, qui va vérifier si votre petit-aventurier n’a pas un problème de frein de langue. C’est assez courant, et votre bébé va avoir plus de difficulté à téter, et donc à drainer correctement le lait de votre sein.

Insuffisance des tétées

Celle-ci, vous n’allez pas l’aimer. Votre bébé a fait une nuit complète et n’a alors pas tété pendant la nuit, le lendemain, vous pouvez vous réveiller avec d’horribles douleurs aux seins. Techniquement, un bébé allaité a besoin de manger plus régulièrement qu’un bébé au biberon, car le lait maternel est bien plus digeste. Si votre bébé n’a pas tété durant plusieurs heures, vos seins s’engorgent et le risque de mastite est accru.

Il en va de même si vous introduisez un biberon par exemple, votre corps va continuer à produire le lait qu’il a l’habitude de produire, mais il ne sera pas bu par votre petit. C’est la même chose pour un sevrage trop rapide. Parfois, un bébé va aussi préférer un sein plutôt que l’autre, ce qui va avoir des conséquences sur le drainage de votre sein.

Hyperlactation

L’hyperlactation, c’est-à-dire une trop grande production de lait par rapport à la consommation de votre enfant, peut entraîner des canaux lactifères bouchés et donc un plus grand risque d’apparition de mastite.

Écoulement gêné du lait

L’écoulement du lait peut être gêné par des canaux bouchés pour diverses raisons, mais également des éléments extérieurs comme une compression du sein. Cette compression a trois principaux facteurs :

  • un soutien-gorge trop serré ;

  • une position sur le ventre pendant la nuit ;

  • des bouts de sein.

Testez nos couches et lingettes dès maintenant

Commandez dès maintenant notre kit d'essai et testez nos couches et lingettes peaux sensibles. Nous vous offrons les produits, vous ne prenez en charge que la livraison.

Les autres éléments déclencheurs

D’autres facteurs peuvent engendrer une mastite, de manière directe ou indirecte. Les crevasses, par exemple, augmentent le risque d’infection bactérienne et donc de mastite infectieuse. Les mycoses du mamelon augmentent également les risques. D’ailleurs, la prise de certains médicaments, comme les antibiotiques sont aussi des accélérateurs.

Votre santé générale et votre hygiène de vie peuvent jouer sur les mastites. Une grande fatigue, de l’anxiété ou certaines maladies comme le diabète et l’anémie accroissent les risques de mastite.

Si vous avez des antécédents de problèmes liés à votre allaitement : engorgement, mastite, canaux bouchés, il y a malheureusement plus de chances de faire une inflammation mammaire.

Quels sont les traitements pour lutter contre la mastite ?

On va toujours vous conseiller de privilégier les traitements naturels lorsqu’il s’agit de l’allaitement. Dans le cas de la mastite, si elle est inflammatoire, cela suffit généralement. Si elle devient infectieuse, il va probablement falloir se tourner vers des traitements médicamenteux.

Les traitements naturels pour lutter contre la mastite

Le premier traitement pour lutter contre la mastite, c'est le drainage. Plus votre bébé va téter, plus vous allez augmenter vos chances de vous débarrasser de l’inflammation. Si les tétées ne suffisent pas, vous pouvez également utiliser un tire-lait ou réaliser une expression manuelle pour soulager vos seins douloureux.

L’application de chaud peut aussi aider, car les canaux vont se dilater et aider l’écoulement du lait. Vous pouvez le faire avant, mais aussi pendant la tétée. Pensez à vous reposer, comme dans beaucoup de cas, le sommeil et le repos sont essentiels à la guérison.

Les traitements médicamenteux pour lutter contre la mastite

Si vos douleurs sont trop intenses, un médecin peut vous prescrire des antidouleurs qui sont compatibles avec l’allaitement, comme l’Ibuprofène. Et cela dès le début de la mastite. Surtout, ne souffrez pas pour rien, parlez-en.

Lorsqu’une mastite dure au moins une semaine, il s’agit probablement d’une infection et votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques qui vont rapidement faire effet. Continuez bien le traitement jusqu’au bout, sinon les récidives sont fréquentes.

C’est certain que les désagréments comme la mastite ne sont pas une partie de plaisir. Mais, elle peut facilement disparaître si vous êtes vigilante. Écoutez-vous, prenez soin de vous. L’allaitement est une relation privilégiée avec votre tout-petit, si vous vous sentez de continuer faites-le. Et dans le cas où ce n’est pas le cas, c’est OK aussi.

Ces articles pourraient également vous plaire

Tout ce qu’il faut savoir sur l’allaitement et l’alimentation Artboard Copy 4 Created with Sketch. Artboard Copy 3 Created with Sketch.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’allaitement et l’alimentation

L’OMS (L’Organisation Mondiale de la Santé) recommande un allaitement maternel jusqu’aux 6 mois d’un bébé. En France, 78 ...

  • 8 min
Naissance et premiers jours
Devenir parent, 10 choses dont personne ne parle Artboard Copy 3 Created with Sketch. Artboard Copy 4 Created with Sketch.

Devenir parent, 10 choses dont personne ne parle

Sans aucun doute, l’arrivée d’un bébé bouleverse, votre quotidien est désormais complètement chamboulé. Vous prenez ...

  • 9 min
La vie de bébé
La perte de poids et la remise en forme après la grossesse Artboard Copy 3 Created with Sketch.

La perte de poids et la remise en forme après la grossesse

Après l’accouchement, il existe une question qui vient perturber toutes les mamans : comment retrouver sa silhouette « ...

  • 11 min
La vie de bébé